Livre blanc: L'impact de la course aux économies d'échelle sur les terminaux à conteneurs

Dans son livre blanc, Steve Wray, directeur associé — Maritime, de WSP au Royaume-Uni, souligne les divers facteurs qui influencent le marché moderne du transport par conteneurs. Il traite de ce qui se passe au sein des compagnies maritimes, parle de leurs alliances, et explique ce que cela signifie pour les ports et les terminaux à conteneurs, qui doivent s'adapter aux changements à venir.

­

Cliquez ici pour télécharger le livre blanc : Économie de l'échelle dans les navires à conteneurs et les terminaux «Article en anglais seulement»

L'industrie du transport maritime de marchandises a toujours connu des cycles très marqués, avec des années extrêmement profitables entrecoupées de périodes de larges pertes. Les compagnies maritimes internationales tentent de limiter ces risques en forgeant des alliances et en recherchant des économies d'échelle. Ces efforts ont toutefois des conséquences sur les ports et sur les terminaux où les transporteurs font escale. Des facteurs externes, comme l'agrandissement des canaux de Panama et de Suez, et le ralentissement économique associé à la Grande Récession, ont eux aussi changé la nature du transport par conteneurs en général, et du marché du transbordement particulièrement.

Considérant qu'environ 90 % des marchandises transitent par bateau à un moment ou l'autre du trajet entre leur fabrication et leur point de vente, même de petits changements dans la chaîne d'approvisionnement peuvent entraîner un considérable effet de balayage, dans tout le réseau. Plus particulièrement, l'augmentation constante de la dimension des navires porte-conteneurs exige des terminaux à conteneurs qu'ils améliorent leurs installations en conséquence, s'ils veulent demeurer concurrentiels dans ce marché. Approfondir les postes à quai et les voies navigables, se doter de grues et de portiques de plus grande hauteur, raccourcir les délais de déchargement et de rechargement; ce ne sont là que quelques-unes des modernisations requises pour satisfaire aux exigences des porte-conteneurs géants (ULCS). Tandis que des navires de 18 000 EVP et plus sont affectés aux routes de navigation majeures, les porte-conteneurs de 8 000 EVP et plus, qui desservaient auparavant ces marchés, se retrouvent sur les routes commerciales qualifiées de « secondaires ». De nouveaux besoins de modernisation découlent donc aussi de l'arrivée de ces plus gros navires sur les routes secondaires.

Dans son livre blanc, Steve Wray, directeur associé — Maritime de WSP au Royaume-Uni, souligne les divers facteurs qui influencent le marché moderne du transport par conteneurs. Il traite de ce qui se passe au sein des compagnies maritimes, parle de leurs alliances, et explique ce que cela signifie pour les ports et les terminaux à conteneurs, qui doivent s'adapter aux changements à venir. Parmi les sujets abordés :

  • L'histoire récente des navires de grande capacité;
  • Le phénomène des regroupements dans l'industrie du transport maritime;
  • Les conséquences sur les services exigés des terminaux à conteneurs;
  • Ce qui s'en vient dans le secteur.

Cliquez ici pour télécharger le livre blanc : Économie de l'échelle dans les navires à conteneurs et les terminaux «Article en anglais seulement» 

***

À propos de l'auteur

Steve Wray est directeur associé — Maritime, WSP au Royaume-Uni, depuis juillet 2016. Il est responsable des services-conseils du secteur maritime à l'échelle internationale. Il possède une grande expérience dans les domaines du transport maritime, des ports et des projets d'aménagement. Il a principalement accumulé cette expérience alors qu'il travaillait chez Ocean Shipping Consultants (OSC), une firme de premier choix dans l'industrie des services-conseils. Entré dans la firme en 2007, il y a produit de nombreuses études, entre autres sur la conteneurisation, et particulièrement en Afrique, dans les Caraïbes, en Amérique centrale, en Méditerranée, et dans les régions de la mer Noire et de la Baltique. 

Il est un habitué du circuit des conférences et a soumis des articles à des congrès tenus en de nombreux endroits : Accra, Odessa, Bilbao, Gdansk, Szczecin, Rostock, Tallinn, Riga, Saint-Pétersbourg, Klaïpeda, Istanbul, Barcelone, Amsterdam, Londres, Bremerhaven, Doha, Maputo, Durban et Antananarivo. Les sujets variés dont il traite sont reliés aux changements dans l'industrie du transport maritime et aux prévisions concernant son évolution future. 

Avant d'être recruté par OSC, Steve Wray a travaillé pendant plus de 19 ans dans les compagnies de transport maritime P&O Containers, P&O Nedlloyd et Maersk Line. Il possède une intime compréhension du point de vue des utilisateurs des ports, pour effectuer des analyses dans ce secteur, ainsi qu'une expérience de première main des marchés des porte-conteneurs de collecte de l'Europe du Nord, de la Méditerranée et de la mer Noire, ainsi que des routes commerciales transatlantiques, transpacifiques et africaines au long cours.