Le canal de Panama élargit son passage vers le 21ieme siècle

­

Après plus d'une décennie de planification et de construction, le canal de Panama peut maintenant accueillir les immenses cargos modernes grâce à de nouvelles écluses.


Emplacement

  • Panama

Secteurs

Service

  • Planification et analyse portuaires
  • Services-conseils dans le secteur maritime
  • Prévision de la demande
  • ­Voir tout

Client

  • Panama Canal Authority

Statut

  • Complété en 2016

­

S’adapter au commerce maritime moderne

Le canal de Panama est une voie navigable à trois niveaux, longue de 50 milles (80,5 km), qui relie les océans Atlantique et Pacifique à l'endroit de l'isthme de Panama.

Le projet d'agrandissement de 5,2 milliards de dollars est venu greffer un troisième jeu d'écluses au canal, âgé de 102 ans, lui conférant ainsi la capacité d'accueillir les porte-conteneurs géants de nouvelle génération, aujourd'hui maîtres du commerce maritime mondial et devenus trop gros pour emprunter les écluses originales. Les nouvelles écluses peuvent maintenant accueillir les « nouveaux Panamax », des navires capables de transporter jusqu'à 12 000 conteneurs, empilés sur une hauteur équivalente à un bâtiment de quinze étages. 

Au début, l'Autorité du canal de Panama (ACP) avait émis un appel d'offres pour un mode classique de contrôle de gestion de programme. À la place, nous leur avons proposé un partenariat consultatif stratégique beaucoup plus vaste, ce qui nous a valu le mandat de consultant.

­
longueur
80.5 km
hausse de capacité
100%
réutilisation de l'eau
60%
Commerce mondial
5%
­

Déterminer l’envergure du programme d'expansion

Nous avons conseillé l'ACP sur l'élaboration d'un cadre directeur pour définir, planifier et exécuter le projet d'agrandissement. Notre équipe a agi à titre de conseiller de programme et guidé l'Autorité en définissant la portée du projet, les méthodes de financement et de construction, ainsi que la démarche de gestion à adopter.

En tant que conseillers de programme, nous avons travaillé de concert avec l'ACP pour décider de quoi aurait l'air le projet final. Nous avons passé en revue plus d'une centaine d'études et de rapports sur les infrastructures existantes et sur ce qu'il était possible de réaliser, afin d'établir un plan tenant compte de toutes les possibilités et de toutes les restrictions.

­

Obtenir le soutien des communautés locales

Avant toute mise en œuvre, le plan d'agrandissement devait être accepté par la population panaméenne, par voie de référendum. Le projet devait aussi obtenir l'appui des milieux financiers et de la communauté internationale du transport maritime de marchandises. WSP a fait appel à ses ressources de partout au monde, employant 40 professionnels de divers secteurs d'activités, pour s'assurer que le plan conçu soit novateur, exhaustif et holistique.

Nous avons créé et intégré cinq modèles — capacité, coûts d'exploitation, demande du marché, aspects hydrologiques et financiers — pour déterminer comment maximiser la valeur économique du Canal. Cette étude a servi à concevoir une stratégie de mise en œuvre du projet et, en finale, à planifier et préparer le processus d'appel d'offres.

Prévoir l’avenir du Canal de Panama

Nous avons établi des prévisions de demande sur 27 ans, accompagnées d'un modèle fonctionnel, pour l'exploitation du Canal. Ce modèle, qui a été utilisé durant l'étape de financement du projet d'agrandissement, permet à l'utilisateur de choisir des critères de rendement personnalisés, de changer les hypothèses de base, de tester diverses sensibilités, et ultimement de voir les résultats des scénarios. Maintenant que les nouvelles écluses sont en fonction, le modèle sera un outil clé pour la planification des activités d'exploitation.

Malgré que le modèle soit conçu pour être évolutif, c'est-à- dire qu'il offre la possibilité de mettre à jour tous les paramètres critiques, la crise financière mondiale de 2008-2009 a causé beaucoup de remous, et l'ACP a voulu confirmer alors que le modèle représentait encore fidèlement toutes les éventuelles tendances du marché. Nous avons donc procédé à un étalonnage du modèle de la demande, pour nous assurer du maintien de l'exactitude de ses prévisions.

Jusqu'à 5 % du commerce mondial passe par le canal de Panama. Le projet d'élargissement lui assure donc de pouvoir maintenir, au cours du XXIe siècle, sa position de premier plan.


­