Cygnes verts : se préparer aux risques climatiques marginaux

Lorsqu’on évalue les risques qui guettent en permanence les entreprises et les marchés, on tient compte des événements imprévus qu’on appelle des « cygnes noirs » selon la théorie du même nom, comme les pandémies, qui ont des incidences en cascade au sein des marchés et de l’économie mondiale. Les changements climatiques peuvent aussi causer de vastes mouvements de marché inattendus et, en référence au concept précédent, ce sont les « cygnes verts ». Pour aiguiser leur résilience à ces événements, les investisseurs et les entreprises doivent voir plus loin que les projections et les modèles actuels et tenir compte des risques marginaux liés aux changements climatiques dans leurs planifications.