Indice mondial des villes de WSP : portrait de nos villes

WSP publie son tout premier indice mondial des villes, qui évalue les villes en fonction de leur préparation pour l'avenir.

L’Indice mondial des villes de WSP : portrait de nos villes fournit des renseignements sur la manière dont les villes se préparent en vue d’un avenir qui sera marqué par les principales transitions contemporaines : l’urbanisation, la densification et la croissance, le numérique, la mobilité émergente, les modèles de services en pleine évolution, et le changement climatique.

Dans un contexte où on s’intéresse à la comparaison entre les villes d’aujourd’hui (fait-il bon y vivre, se démarquent-elles et font-elles preuve de résilience?), nous nous tournons vers l’avenir et nous penchons sur la manière dont les villes définissent les défis qu’elles devront relever durant et après les deux prochaines décennies, et la manière dont elles s’y préparent.

Plus de 100 experts techniques, qui vivent et travaillent dans les 24 villes évaluées, ont mené à bien cette recherche qui va bien au-delà des classements. Elle révèle des exemples de meilleures pratiques en matière d’aménagement, de mobilité, de technologie et de systèmes urbains au sein de villes prêtes pour l’avenir.

Points saillants

La planification à long terme est essentielle. Copenhague est un exemple de ville orientée vers l’avenir qui récolte les fruits de sa prévoyance précoce. Les villes dotées de plans à long terme (au-delà de 2035) sont Auckland, Séoul, Sydney, Melbourne, Stockholm et Londres.

Certaines questions cruciales demandent qu’on s’y attarde. Les priorités universelles sont le logement, tant sur le plan du coût que sur le plan de la disponibilité, suivi par les transports en commun. Les changements climatiques gagnent également en importance. Même les villes pour lesquelles les changements climatiques ne sont pas une priorité ont, pour la plupart, adopté des projets visant à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. À quelques exceptions près, elles ont toutes établi des cibles, qui varient d’extrêmement ambitieuses à prudentes.

L’aménagement, un incontournable. L’investissement dans de nouveaux parcs et espaces publics, l’élargissement des rues pour faire place aux piétons et aux cyclistes ainsi que l'adoption de dispositions sur le stationnement contribuent tous à rendre les villes plus habitables.

La mobilité future est essentielle. Le déplacement des biens et des personnes est de plus en plus façonné par les tendances technologiques et sociales convergentes, y compris la croissance rapide du covoiturage, du partage de voitures et des voitures électriques, sans chauffeur et autonomes.

La technologie et le cadre bâti se rencontrent. La transformation numérique des villes crée des communautés intelligentes et engagées, où les données tiennent lieu de nouvelle monnaie. Seattle, Washington, Séoul, Stockholm et Calgary sont en tête du peloton au chapitre des indicateurs technologiques.

Les systèmes urbains passent à la durabilité. La production et la distribution de l’énergie, le traitement et la distribution de l’eau, ainsi que la gestion des déchets prennent de plus en plus d’importance. Dans ce domaine, les villes de l’Amérique du Nord prennent les devants.

Notre recherche vise à aider les décideurs et les responsables de l’élaboration de politiques du gouvernement, les chefs de file de l’industrie, les financiers, le milieu universitaire et d’autres professionnels à être tournés vers l’avenir en mettant à contribution les meilleures politiques et initiatives utilisées dans le monde.

Consulter l'Indice mondial des villes 2018 de WSP : portrait de nos villes.

Afin d’être tenu au courant de nos dernières nouvelles, publications et vidéos, veuillez nous suivre sur LinkedIn.