La croissance interne, des acquisitions clés et des employés formidables ont motivé un excellent classemen.

WSP se distingue parmi les entreprises les plus importantes et celles dont la croissance est la plus rapide dans le classement des 200 firmes de services-conseils en environnement les plus importantes de 2020 de l’Engineering News-Record (ENR). Nous avons maintenant grimpé au 6e rang des plus grandes firmes de services-conseils en environnement au monde. Notre croissance s’affirme depuis une décennie, alors que nous occupions le 16e rang en 2019 et le 38e rang en 2018.

Le classement annuel d’ENR, établi en fonction des revenus totaux de l’exercice financier précédent, est l’un des indicateurs les plus importants du secteur des services-conseils. Le grand bond en avant que nous avons réalisé pour la deuxième année consécutive reflète les progrès que nous faisons pour réaliser notre ambition d’être la première firme de services-conseils en matière d’environnement, comme indiqué dans notre plan stratégique.

Nous employons désormais 7 000 consultants en environnement dans le monde, et nos revenus en 2019 s’élevaient à 1,72 milliard de dollars canadiens, ce qui représente une hausse de 14 % par rapport à 2018. Selon André-Martin Bouchard, directeur mondial, Environnement, notre montée dans le classement est principalement due à notre forte croissance interne (8 %), alors que les bénéfices des acquisitions principales ne se sont pas encore pleinement fait sentir.

« Nous avons été en mesure de miser sur les bonnes conditions du marché, grâce à notre culture de collaboration centrée sur le client, à nos équipes hautement performantes que nous avons soutenues et consolidées, et enfin, à l’intégration réussie des acquisitions que nous avions déjà faites », a-t-il affirmé. « Nous nous attendons à maintenir notre rendement élevé, et ceci, malgré les défis que présente la pandémie de COVID-19. Les activités d’intégration vont bien, et nous aidons nos clients à réagir face à la crise en accélérant la mise en place des programmes pour les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), en optimisant notre offre de mesures de relance vertes, en gérant les responsabilités de nos clients et en créant de nouvelles plateformes d’engagement communautaire. »

 

Le classement de cette année démontre très bien le travail entrepris d’un océan à l’autre. Notre équipe dévouée a fait un travail extraordinaire en saisissant chacune des occasions qui se sont présentées pour ajouter une valeur tangible à nos clients. Et ceci, tout en relevant les défis posés par la pandémie de COVID-19.
Olivier Joyal Dirigeant secteur d’activité, Environnement, Canada

Projets stratégiques canadiens

L’expansion stratégique de nos services-conseils de haute qualité – en aidant nos clients à relever des défis tels que les changements climatiques, la pollution et la recherche de résilience – nous permet d’entrer pour la première fois dans le classement d’ENR dans la catégorie Consultation/Études – directement à la quatrième place. Nous devons ce résultat à nos projets hautement visibles, comme le pipeline Transmountain, le programme de réhabilitation de site en Alberta, les évaluations dans le cadre de l’Optique desa changements climatiques réalisées pour plusieurs clients importants, les travaux sans cesse plus importants de notre secteur Eau et eaux usées et l’appui que nous offrons à nos clients pour leur déclaration sur l’information financière relative aux changements climatiques pour obtenir des fonds pendant la pandémie de COVID-19.

Notre expertise s’observe également alors que nous occupons maintenant le 4e rang dans la catégorie Qualité de l’air/Énergie propre, le 13e rang dans la catégorie Déchets dangereux et le 18e rang dans la catégorie Eaux usées.

« Nous allons continuer à bâtir une formidable équipe d’experts partout dans le monde, à soutenir nos clients et à ériger une firme unique », poursuit André-Martin Bouchard. « Je profite de l’occasion pour remercier chacune des équipes Environnement du monde du travail fantastique qu’elles accomplissent et je suis impatient de voir les nouveaux sommets que nous atteindrons ensemble l’an prochain. »