Centrale à énergie renouvelable Sleaford

La centrale Sleaford génère suffisamment d'énergie pour alimenter 65 000 foyers et fournit de la chaleur et de l'eau chaude gratuite pour cinq bâtiments publics dans le cadre d'un système énergétique urbain.

 


Emplacement

  • Sleaford, Lincolnshire, Angleterre, Royaume-Uni

Client

  • Glennmont Partners

Statut

  • Complété

La centrale à énergie renouvelable Sleaford, au Lincolnshire, est une des toutes premières centrales à paille construites au Royaume-Uni.

Une fois achevée, elle produira de l’électricité essentiellement carboneutre pour 65 000 foyers et emploiera jusqu’à 80 personnes. En brûlant environ 240 000 balles de paille chaque année, elle offrira aux agriculteurs de la région une nouvelle source de revenus.

Construite par Eco2 Lincs Ltd, qui en est également propriétaire, la centrale Sleaford s’inscrit dans l’optique de l’entreprise d’investir davantage dans des infrastructures d’énergie propre assurant des sources de revenus et des coûts d’exploitation sûrs et démontrables. Pour aider Eco2 Lincs à atteindre ses objectifs, nous avons été mandatés pour assurer la surveillance technique de l’entrepreneur CAC durant la phase d’exécution du projet. La construction a débuté en mai 2012.

Centrale à énergie renouvelable Sleaford

Combustion annuelle de balles
240 000
électricité carboneutre pour foyers
65 000
Centrale à Paille Construite au R.-U
2ième

Notre rôle consistait notamment à assurer le respect des exigences du contrat et la conformité aux meilleures pratiques de l’industrie et à voir à ce que la centrale puisse être exploitée de manière fiable et efficiente. Nous avons révisé les plans de l’entrepreneur, assisté aux principales inspections de qualité en usine et supervisé les activités de construction et de mise en service.

Si le projet Sleaford est la première installation à biomasse conventionnelle à réaliser sa clôture financière en cinq ans, le gouvernement du Royaume-Uni a établi des exigences en matière de durabilité en août 2013 qui encouragent l’utilisation de biocombustibles produits localement. Le soutien pour cette technologie renouvelable devrait croître, réglant les questions liées au transport planétaire de carburant et assurant des retombées économiques pour les agriculteurs locaux.