Complexe de transport du port maritime de Muchke Bay

Évaluer la viabilité d’un développement portuaire en Russie avec PRIME


Emplacement

  • Rive nord de la baie de Muchke, au nord-est de Vanino, région de Khabarovsk, Russie

Secteurs

  • Génie maritime
  • Services - Conseils
  • Ports de marchandises
  • Voir tout

Service

  • Services-conseils dans le secteur maritime
  • Planification et analyse portuaires
  • Amélioration des entreprises
  • Voir tout

Client

  • Sakha Transportation Company

Statut

  • Complété en 2011


Expansion d’un terminal de transport de marchandises

La Sakha Transportation Company (STK) a effectué la planification d'un nouveau complexe portuaire de transport sur la rive nord de Muchke Bay, à environ 5 km au nord-est de Vanino, dans la région de Khabarovsk, en Russie. Ce complexe devait se composer d'un terminal d'exportation pour le charbon et le minerai de fer, ainsi que d'un terminal de conteneurs avec la possibilité d'inclure, sur le même site, des installations de stockage de carburant de navire.

WSP avait pour mandat d'effectuer une étude de préfaisabilité du projet, afin de soutenir STK dans ses démarches auprès d'investisseurs. L'étude avait comme principal objectif de fournir une analyse et une évaluation des éventuelles activités du terminal et du rendement financier potentiel, associés à la mise en œuvre progressive du projet.

 

L'étude comprenait principalement :

  • La définition des besoins et critères de conception des installations;
  • La planification des installations;
  • L'analyse de la faisabilité financière.


On planifiait construire le terminal de vrac sec en trois phases, pour un coût total en immobilisations d'environ 850 millions de dollars US, une fois la construction terminée.

Les résultats préliminaires de l'étude ont été soumis à STK en avril 2011, confirmant la faisabilité financière du projet de terminal de vrac sec, et potentiellement celle du terminal de conteneurs (en fonction de la réalisation de la taille potentielle du marché). Selon les analyses et les prévisions présentées dans le rapport d'étude, les marges du BAIIA seraient de l'ordre de 75 % à 80 % et les taux de rendement internes (TRI) d'environ 15 % à 20 %.

STK a utilisé les résultats de l'étude aux fins de promotion et de vente de sa part majoritaire du projet, ainsi que de son bail de 100 ans sur le terrain.

Approche intégrée

Nous avons employé PRIME, notre série de modèles exclusifs, développés en interne, pour simuler la capacité de trafic du terminal portuaire, estimer les coûts d'immobilisations et d'exploitation et modéliser le rendement financier potentiel. Nous avons évalué le taux de rendement interne du projet en appliquant une approche intégrée en planification de terminal maritime.

Nos services incluaient:

  • Analyse de marché (vrac sec et bois d'œuvre en conteneur);
  • Planification des installations d'exportation de vrac sec;
  • Planification des installations d'exportation de conteneurs;
  • Analyse de stratégie d'exploitation;
  • Estimation des programmes d'immobilisations et d'exploitation;
  • Analyse de la faisabilité financière / taux de rendement interne (TRI).

    Cette approche nous a permis de livrer ce qui suit:

  • Nous avons déterminé la configuration optimale du terminal, et la plus efficace, pour inclure des installations d'exportation de charbon sur le site.
  • Les dépenses d'immobilisations et d'exploitation ont été estimées en fonction de cet aménagement optimal.
  • Le taux de rendement interne calculé pour le projet s'avère favorable, entre 15 % et 20 %.
  • Nous avons établi les principaux risques du projet, qui sont liés à la concurrence, aux services ferroviaires transsibériens et à l'accès au site, pour les services publics et le personnel.