Intervention après le séisme de Kaikōura

Lorsqu’un séisme dévastateur de magnitude 7,8 a frappé Kaikōura dans l’île du Sud en Nouvelle-Zélande, la réaction de notre équipe a été immédiate et instinctive. Nous avons joué un rôle déterminant dans l’intervention d’urgence, puis dans le rétablissement et la reconstruction des liaisons routières et ferroviaires ainsi que des bâtiments.


Emplacement

  • Nouvelle-Zélande

Secteurs

  • Transport ferroviaire et collectif
  • Routes et autoroutes
  • Ponts
  • Voir tout

Service

  • Gestion des actifs
  • Géotechnique et ingénierie des sols
  • Conception ferroviaire
  • Voir tout

Valeur

  • NZ$ 1,3 Milliards

Statut

  • Achevé en 2017


Kaikōura est située sur la côte est de l’île du Sud en Nouvelle-Zélande. En novembre 2016, un séisme de magnitude 7,8 a frappé la ville. Des ruptures se sont produites sur plusieurs lignes de faille, et les liaisons routières et ferroviaires de Kaikōura ont été gravement endommagées et même complètement détruites dans certains secteurs. Les services d’urgence ont été interrompus et les gens se sont retrouvés isolés; pendant de nombreuses semaines, Kaikōura n’a été accessible que par voie aérienne ou maritime. Dans une situation d’urgence et de forte tension, notre équipe hautement qualifiée a été déployée en quelques heures pour participer à l’intervention d’urgence de grande envergure.

Landslide across coastal road and rail due to Kaikōura earthquake

Intervention d’urgence

Le matin du séisme, l’agence de transport de la Nouvelle-Zélande, appelée NZ Transport Agency (NZTA), a établi un centre d’urgence regroupant plusieurs organismes dans nos bureaux de Christchurch. Depuis ce centre, nous avons travaillé en étroite collaboration avec divers organismes, dont la NZTA et KiwiRail, la protection civile, les conseils municipaux concernés, l’armée néo-zélandaise et plusieurs entrepreneurs. 

Nos équipes responsables du réseau routier, de la géotechnique et des ponts ont accompli des missions de reconnaissance terrestres et aériennes pour aider à rétablir l’accès des communautés isolées. Nos ingénieurs en structures ont également réalisé des évaluations de triage des bâtiments et vérifié les principaux services essentiels, comme les centraux téléphoniques, afin de permettre une remise en état rapide des voies de communication. Les bâtiments de six écoles publiques ont été évalués en deux jours afin que les écoles et la communauté puissent reprendre leurs activités normales dès que possible. Notre équipe a collaboré sur le terrain avec la protection civile pour coordonner les informations et éviter de répéter les vérifications.

À la même occasion, nos équipes ont été déployées pour évaluer les dommages causés à d’importants bâtiments du centre de Wellington, le séisme ayant sérieusement affecté la capitale de la Nouvelle-Zélande. 

Les séismes de Canterbury survenus en 2010 et en 2012 nous avaient permis d’acquérir de solides connaissances en matière d’intervention d’urgence à la suite d’un séisme. Nous avions alors établi des processus pour ces types d’événements et, aspect tout aussi important, nous pouvions compter sur des personnes d’expérience très bien formées qui savaient comment réagir et prendre des décisions en période de crise.

Soutien continu

Dans les semaines qui ont suivi, après avoir pris part à l’intervention d’urgence, nous avons collaboré à la phase de rétablissement qui comportait les tâches suivantes : 

  • gestion du réseau routier, y compris des évaluations rapides et des réparations urgentes;
  • hiérarchisation des ressources;
  • prestation de conseils professionnels à la NZTA et à d’autres organismes.

Après les premiers efforts d’intervention, le gouvernement néo-zélandais a créé une alliance, appelée North Canterbury Transport Infrastructure Recovery (NCTIR), entre quatre entrepreneurs, la NZTA et KiwiRail agissant à titre de participants responsables. Dès le début de 2017, la NCTIR a dirigé les phases de rétablissement et de reconstruction avec l’aide de nombreux membres de notre équipe mondiale.

Notre expertise

Dans le cadre des phases de reconstruction et de rétablissement, on nous a confié le mandat technique suivant : 

  • entreprendre des travaux de réfection afin d’établir une ouverture d’accès contrôlé de la route intérieure (Route 70) jusqu’à Kaikōura. Ces travaux comprenaient la stabilisation des pentes, la surveillance et l’installation de ponts Bailey;
  • élaborer des plans d’urgence de déblaiement des éboulements et demander aux entrepreneurs de dégager la nationale 1 au sud de Kaikōura des nombreux éboulements; 
  • donner des conseils à l’égard de l’ensemble du réseau, y compris l’itinéraire de remplacement à la nationale 1 via Lewis Pass;
  • présenter des renseignements clés en temps opportun, y compris les levés ainsi que les plans géométriques et géotechniques initiaux;
  • fournir rapidement les données archéologiques essentielles et les évaluations connexes;
  • animer de nombreux ateliers afin de favoriser une transition en douceur entre les différents organismes et la NCTIR. 

Relier de nouveau la communauté au reste du pays

Nos équipes ont travaillé sans relâche pour formuler des suggestions et prêter assistance lors de l’intervention d’urgence. Grâce à nos conseils avisés, la NZTA a pu prendre des décisions éclairées à l’égard du réseau et remettre les rapports nécessaires à des ministres, dont le ministre des Transports et le premier ministre. 

Les liaisons ferroviaires et autoroutières de Kaikōura ont été rétablies avant la fin de 2017. 

« C’était fantastique de voir la réaction des habitants de Kaikōura à l’ouverture de la route et au fait d’être reliés de nouveau au reste de la Nouvelle-Zélande, de revoir les touristes et de simplement remonter le moral de la communauté. »
-Frances Neeson, ingénieure en géologie, WSP 

Une reconnaissance mondiale 

Le projet de rétablissement après séisme de Kaikoura a été choisi par le public comme le meilleur projet d’ingénierie civile à l’échelle mondiale, un prix remis par l’Institute of Civil Engineers (ICE). La reconnaissance mondiale de ce projet signé WSP Opus souligne le travail colossal réalisé par notre personnel au cours des deux dernières années pour rétablir les liaisons dans la communauté locale.

En savoir plus