Ligne nord-sud du métro d’Amsterdam

WSP a suivi l’approche SI:D3 pour aider son client à récupérer les frais du programme et à mettre en service commercial un système entièrement intégré.


Emplacement

  • Amsterdam, Pays-Bas

Secteurs

  • Transport
  • Transport ferroviaire et collectif
  • Intégration de systèmes
  • Voir tout

Service

  • Gestion des actifs et des véhicules ferroviaires
  • Exploitation et entretien pour transport ferroviaire
  • Électrification ferroviaire
  • Voir tout

Client

  • Amsterdam Metro

WSP a suivi l’approche SI:D3 lors de la construction de la nouvelle ligne nord-sud du métro d’Amsterdam pour aider son client à récupérer les frais du programme et à mettre en service commercial un système entièrement intégré. Ce programme de 3,1 milliards d’euros consistait en l’allongement du réseau de métro d’Amsterdam sur 10 km (7 km de tunnels), huit nouvelles stations (dont cinq souterraines) et la modernisation du système ferroviaire pour permettre le fonctionnement pouvant aller jusqu’à 16 trains par heure, offrant ainsi une capacité supplémentaire de 120 000 passagers par jour sur le réseau.  

Capacité accrue
120,000 ppd
Longueur
10 km
Nouvelles stations
8

Au début de l’engagement de WSP à titre consultatif, les parties prenantes, en particulier l’exploitant, étaient peu convaincues qu’il serait possible d’atteindre l’ensemble des objectifs du programme dans les délais convenus. Dans cet environnement complexe où des difficultés d’ordre technique et politique étaient présentes, une approche d’intégration des systèmes a été choisie pour aider à remettre le programme sur pied à l’interne comme auprès des intervenants. Parmi les principales difficultés d’intégration de ce programme figuraient le manque d’exigences en matière de rendement général, des lacunes dans la coordination de la conception, des contrats non alignés avec la réalisation d’un projet intégré, une équipe d’intégration des systèmes qui n’avaient pas l’influence organisationnelle nécessaire et une approche de gouvernance qui excluait la participation des intervenants dans la résolution de problèmes. 

De 2015 à 2018, année de la mise en service, WSP a agi comme conseiller en intégration des systèmes auprès du client. WSP a travaillé directement avec les principaux décideurs en effectuant régulièrement un bilan de santé du programme et en formulant des recommandations claires et ciblées afin de permettre à l’équipe de direction de développer sa propre capacité organisationnelle et d’obtenir des résultats de façon intégrée.  

WSP a utilisé son cadre SI:D3 pour vérifier la maturité du programme et guider l’équipe de direction du programme vers l’atteinte d’un résultat positif.