Mises à niveau des intersections des routes PTH 59/101 et PTH 59/PR 202 au Manitoba

L’échangeur original PTH 59N/PTH 101 a été conçu au milieu des années 90. En 1996, une déviation consistant en deux intersections contrôlées par des feux de circulation a été aménagée pour permettre l’éventuelle construction de l’échangeur. À mesure que les volumes de circulation augmentaient, des problèmes opérationnels et de sécurité ont surgi. En 2014, Infrastructure Manitoba a donc entamé la conception-construction de l’échangeur complet. Cela comprenait aussi un passage de la PTH 101 pour le transport actif et des travaux de modernisation de l’intersection des routes PTH 59/PR 202. WSP a achevé la conception fonctionnelle, préparé les documents d’approvisionnement et assuré la supervision pendant la construction.

Le rôle d’ingénierie du maître d’ouvrage a été attribué à WSP Canada par Infrastructure Manitoba  en mai 2014. Le projet a été divisé en deux phases. Phase 1 : conception fonctionnelle et élaboration des documents d’approvisionnement pour un contrat de conception-construction, et phase 2 : supervision de la construction.

Number of structures
11
Distance of lanes
64 km
Coût de la soumission du soumissionnaire
$203.5 M

Phase 1: Functional design

WSP a fourni des services d’ingénierie pour la conception fonctionnelle d’un échangeur complet à la jonction des routes PTH 59N et PTH 101, ainsi que d’autres travaux connexes. Cela comprenait les composants d’ingénierie suivants :

  • Un échangeur « système » pour PTH 59N et PTH 101 (c’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’intersections contrôlées par des feux de circulation);
  • Réalignement de la PTH 101 à proximité de l’échangeur;
  • Une séparation de niveau pour le transport actif le long du couloir Raleigh/Gateway de la PTH 101;
  • Une intersection modernisée des routes PTH 59N et PR 202 avec signalisation et canalisation;
  • Préparation de plans conceptuels pour un futur échangeur en losange entre les routes PTH 59N et PR 202;
  • Réalignement éventuel du chemin Wenzel avec un nouveau composant est-ouest reliant la PTH 59N à l’intersection de la PR 202;
  • Disposition prévue pour six voies sur la PTH 101 et six voies sur la PTH 59N;
  • Pavage de certaines voies de desserte menant à l’intersection des routes PTH 59N et PR 202;
  • Fermeture de sept liaisons avec les voies de desserte de la PTH 101 et de la PTH 59N; et
  • Fermeture de l’avenue Knowles sur le boulevard Lagimodiere, avec la construction d’un prolongement vers l’est du rang Headmaster qui est relié à une nouvelle route nord-sud donnant accès à l’avenue Knowles.

Le rôle de WSP à ce stade-ci était d’élaborer un rapport de conception fonctionnelle et de participer à l’élaboration des spécifications et des documents de soumission pour choisir un entrepreneur de conception-construction.

Phase 2 : Supervision de la construction

Une fois que le contrat a été attribué, WSP a été engagée pour assurer la supervision de la construction comme suit :

  • Fournir des services aux résidents en tant que troisième niveau de contrôle de la qualité pour garantir que le fournisseur de conception-construction respectait les spécifications du projet; et
  • Principal point de contact entre l’entrepreneur de conception-construction et Infrastructure Manitoba.
    WSP a géré l’examen de plusieurs milliers de soumissions émanant des entrepreneurs de conception-construction.
    Il s’est avéré extrêmement complexe de superviser la conception et la construction du plus grand échangeur que la province ait jamais construit sans interrompre le plus fort volume de circulation sur une base saisonnière. WSP, de concert avec Infrastructure Manitoba, a créé un document de spécifications de 850 pages décrivant les exigences techniques du projet. Les spécifications du projet ne traitaient que des conditions connues au moment de l’appel d’offres. Des conditions inconnues ont mené à des commandes de modification de contrat, ce qui a compliqué le travail.
    L’équipe du projet comptait plus de 80 personnes dans 15 disciplines différentes et la gestion du changement a été ardue.
    WSP a dû relever de nombreux défis tout au long de l’élaboration des documents de conception fonctionnelle et d’approvisionnement. Les principaux enjeux comprenaient :
  • Achever la conception fonctionnelle et demander les qualifications préalables dans un délai serré avant la date de construction;
  • Proposer cinq possibilités de configuration de l’échangeur répondant aux capacités de circulation actuelles et futures, et mettre à jour les prévisions et les analyses de circulation;
  • Minimiser la quantité de terres à acquérir en dehors de l’emprise de Infrastructure Manitoba;
  • Déterminer quelles propriétés devaient être expropriées;
  • Les études géothermiques et les analyses de sol, ainsi que l’évaluation environnementale de propriétés privées, ne pouvaient avoir lieu qu’après l’acquisition de la propriété; et
  • Élaborer un programme d’engagement du public pour fournir des informations et obtenir les commentaires du public. Cela nécessitait un vaste plan de gestion des parties prenantes.

Au cours de la phase 2 : supervision de la construction du projet, WSP a dû faire face à des défis supplémentaires :

  • S’assurer que les directives de communication appropriées étaient respectées;
  • Gérer un système de contrôle électronique des documents pour plus de 31 000 documents;
  • Doter le site de personnel WSP afin de garantir que la qualité ne soit pas compromise pendant les heures où le chantier était fermé;
  • Effectuer une évaluation environnementale lorsque du matériel contaminé a été découvert sur l’une des propriétés expropriées.

Application de la technologie

Le projet PTH 59/101 a fait appel à 15 disciplines ou services au sein de WSP ou de sous-traitants. Le champ d’application des disciplines d’ingénierie est très large. Par exemple, au cours de la conception fonctionnelle, WSP a examiné cinq conceptions différentes pour l’échangeur et a recommandé une autre solution à Infrastructure Manitoba, qui a constitué la base de la conception pour l’entrepreneur en conception-construction.

Le projet a favorisé de nombreuses possibilités d’innovation lors de la conception et de la construction de l’échangeur. L’utilisation de mèches de drainage, la création de routes d’accès pour le remblayage afin de réduire les embouteillages sur les routes PTH 101 et PTH 59 pendant la construction, l’utilisation de machines spécialisées telles que les camions à pierre et des accessoires d’installation de barrières anti-érosion pour accélérer le calendrier de construction et l’utilisation de clés de cisaillement dans les zones géothermiques sensibles sont des exemples de l’approche innovante utilisée par l’équipe de conception-construction.

Un architecte a fait partie de l’équipe WSP tout au long du projet pour concevoir un relief architectural sur piliers, des culées et des barrières de pont. Ce traitement esthétique ajoute un intérêt à ce qui serait autrement des surfaces banales en béton.

À titre de plus grand projet d’échangeur entrepris par Infrastructure Manitoba et WSP au Manitoba, il a offert au personnel de WSP la possibilité de travailler non seulement sur un projet phare, mais également sur le premier « passage » pour véhicules d’urgence/transport actif du Manitoba. Les défis concernaient non seulement la conception géométrique, mais aussi les zones de drainage actuelles dans la zone d’étude et l’élaboration d’un plan de circulation qui devait être modifié régulièrement pour répondre aux besoins de l’entrepreneur et du public voyageur.