À Calgary, l’East Village est bien plus qu’un simple quartier en vogue. Comprenant quelques-unes des premières terres d’habitation et aujourd’hui connu sous le nom d’East Village, ce quartier a été choisi par les pionniers pour fonder la ville en 1875. Ses environs se sont développés, mais l’East Village n’a pas évolué, contribuant ainsi à une image négative au fil du temps. Ce n’est qu’en 2003 que ce secteur stratégique de la propriété riveraine a commencé à susciter un réel intérêt de restauration.


Emplacement

  • Calgary, Alberta, Canada

Secteurs

  • Ponts
  • Ponts
  • GESTION DE PROJET ET DE PROGRAMME
  • Voir tout

Service

  • Conception de Ponts
  • Planification de Ponts
  • Analyse numérique et mesurage de ponts
  • Voir tout

Client

  • CALGARY MUNICIPAL LAND CORPORATION

Valeur

  • 25 Millions

Statut

  • COMPLÉTÉ EN 2014

Prix

  • Prix Footbridge - Prix d'éclairage, 2017
  • Alberta Construction Magazine, Projet phare, Prix du public, 2014
  • Ingénieur-conseil canadien, Prix d'excellence en transport, 2015
  • Concours - Prix du mérite, Bridge / Tunnel, 2015
  • Alberta Construction Magazine, Projet principal, Civil - Design, 2014

Architecte

  • RFR SAS


Une conception de pont unique

RFR SAS, de Paris, en partenariat avec WSP, ont été choisis pour effectuer la planification, la conception et la construction de l'emblématique pont pour piétons et cyclistes George C. King à Calgary, en Alberta (Canada).

Le client avait pour principal objectif la création d'un accès au quartier de l'East Village et à l'île St. Patrick, tout en améliorant le réseau de pistes cyclables et de voies piétonnières de Calgary.

Innover pour surmonter les défis

Le projet comportait des difficultés et des exigences auxquelles nous avons répondu par des solutions originales et innovantes.

  • Le client connaissait dès le départ les risques posés par les grandes variations de débit de la Bow River et il a établi des critères spécifiques en matière de conception parasismique, d'hydraulique, de géotechnique et de géométrie. Ces strictes exigences avaient été définies pour s'assurer que la passerelle résisterait à une rivière au débit rapide et à des accumulations de glace allant jusqu'à trois mètres d'épaisseur.
  • Comme l'île St. Patrick est plus basse que l'élévation de crue retenue par le client, le tablier du pont ne pouvait pas reposer directement sur le sol. Pour remédier à cette question, l'équipe a conçu une rampe d'accès secondaire reliant la surface de l'île à la portion du pont qui la traverse.
  • La plus importante difficulté du projet était toutefois inattendue, et s'est présentée en juin 2013, pendant l'inondation sans précédent qui s'est produite à Calgary. La crue a en effet emporté d'essentielles fausses charpentes, qui supportaient le tablier. L'enquête qui a suivi l'inondation a révélé des dommages importants, qui ont repoussé d'un an l'achèvement du projet. L'incident a par contre démontré que, même incomplet, le pont pouvait résister à des conditions exceptionnelles.
  • Parmi les autres défis à relever pour la construction se trouvait la forme élancée de la passerelle, qui a demandé une attention particulière aux points de contact entre les arcs en acier et le tablier de béton. De la programmation des activités d'installation jusqu'à la mise en tension des suspentes, la conception présentait aussi de nombreuses complexités au moment de la construction, quand il a fallu s'assurer que les arcs et le tablier fonctionnent bien en mode bow-string à suspentes croisées.
Longueur du Pont
182 m
travées
3
tonnes d’acier
440

Élégance et Résilience

Le design du pont réussit à équilibrer deux aspects très distincts de l'endroit; un milieu urbain dynamique et un environnement naturel majestueux. L'objectif était de faire du pont George C. King une destination en soi, pour aller observer la Bow River qui coule en dessous et contempler le panorama urbain. Le pont à trois travées, qui mesure 182 mètres de long, évoque des ricochets à la surface de l'eau.

L'équipe a créé une architecture discrète et élancée pour ce pont à arcs qui se projette en toute légèreté d'un bord à l'autre de la rivière. La structure se marie à la beauté naturelle des environs, tout en la complétant. La minceur des arcs a été obtenue en grande partie par l'utilisation de deux éléments novateurs de conception :

  • Nous avons relié les arcs les uns aux autres, d'une travée à l'autre, à l'aide du tablier de béton précontraint qui sert de tirant, et nous avons transmis les contraintes à toute la structure des câbles, des arcs et du tablier. Les suspentes inclinées se recoupent, en reliant les arcs au tablier, et forment ainsi une structure très efficace de bow-string à suspentes croisées. Alors qu'une approche classique aurait proposé la construction d'une suite de trois arcs séparés, notre conception unique peut résister à des charges concentrées, tout en proposant des arcs relativement fins.
  • Nous avons conçu une forme très précise pour les éléments de structure en acier et défini des critères rigoureux pour la finition de surface. Chacun des arcs se compose de deux tubes d'acier décalés et joints sur le dessus et le dessous par des plaques soudées, formant une section transversale aux côtés arrondis. Le décalage horizontal accroît le moment d'inertie de la section. Il permet de résister au flambage hors plan tout en conservant l'élégance de l'arc. Les plaques de dessus et de dessous font partie intégrante de la structure de l'arc et améliorent sa résistance; elles ne font pas que le couvrir pour obtenir la forme architecturale voulue.

Pour finir, le design intègre l'éclairage à même la balustrade, afin d'éclairer le tablier sans avoir recours à des lampadaires qui gâcheraient la vue. Le principal concept d'éclairage voulait que le pont connaisse une transition du jour à la nuit, puis de la nuit au jour. Le jour, les arcs forment l'aspect le plus fascinant du pont. Lorsque le soleil se couche et que les lumières du pont s'allument, le tablier délicatement éclairé fait ressortir la structure suspendue, mince et allongée du pont, tandis que les arcs s'effacent graduellement, pour disparaître.

Travail d’équipe mondial

Ce projet primé est un excellent exemple d'une collaboration réussie entre les membres d'une équipe internationale, qui a produit une passerelle unique et novatrice. L'attention particulière au détail dont a fait preuve l'équipe, tout en respectant les critères de sécurité, a permis la conception d'un pont que la population voudra aller voir, et pas seulement pour traverser la Bow River. L'équipe a, par exemple, voulu rendre la structure de la passerelle la plus invisible possible, et y a intégré un système d'éclairage programmable à DEL permettant un éclairage interactif ou programmé. Toutes ces caractéristiques ont fait du pont George C. King un grand succès et donné entière satisfaction à notre client.