Projet sauvegarder et préserver

Le projet Sauvegarde et Préservation de WSP a mis au point une manière ingénieuse et hautement durable de garder les fidèles au chaud dans les froides églises médiévales de l'île de Gotland, en Suède.


Emplacement

  • Gotland, Suède

Secteurs

Service

  • Gestion de L’énergie et Efficacité Énergétique
  • Préparation aux Phénomènes Climatiques
  • Dynamique Numérique des Fluides
  • Voir tout

Client

  • Church of Sweden

Statut

  • Complété


Les églises médiévales de l'île de Gotland en Suède ont été construites pour durer, avec des murs de pierre mesurant plus d'un mètre d'épaisseur. Malheureusement pour les paroissiens et les touristes qui continuent à les admirer, leur solidité signifie que la température intérieure monte à peine au-dessus du point de congélation plusieurs mois de l'année.

Avec la hausse des coûts de chauffage et avec le risque de détérioration des décorations intérieures, artefacts, peintures, accessoires de bois et autres aménagements, trouver un moyen durable pour chauffer les églises tout en préservant leurs inventaires est aussi difficile et complexe que les projets énergétiques eux-mêmes.

Église Garda à Gotland, en Suède

Solutions énergétiques pour des bâtiments historiques

Le travail entrepris relevait du Programme national de recherche de la Suède pour l'efficacité énergétique dans les bâtiments historiques, développé en 2006 par l'Agence suédoise de l'énergie et soutenu par le Conseil national du patrimoine et l'Église de la Suède. L'objectif du programme était de créer une infrastructure de recherche durable à l’échelle nationale et de se doter de compétences en développant des méthodes et des solutions techniques visant l'efficacité énergétique et la préservation des bâtiments culturels et historiques.

La phase 1 du programme visait 15 projets, y compris le Projet sauvegarder et préserver - Amélioration de l'efficacité énergétique dans des bâtiments historiquement valorisables. Les objectifs comprenaient l'élaboration de critères qui définissent une saine température intérieure, des stratégies et des solutions techniques pour le contrôle climatique, les modèles de calcul et les lignes directrices pour les mesures climatiques, les méthodologies d'analyse des risques, la mise en œuvre et la démonstration. Le programme visait également les connaissances approfondies sur la façon dont les améliorations de l'efficacité énergétique peuvent être adaptées pour faciliter la conservation préventive et l'efficacité énergétique dans les bâtiments qui ont une valeur historique.

Les églises sont comme un entrepôt frigorifique. Dans les années 1970, vous pouviez les chauffer, mais aujourd'hui, les coûts d'énergie sont trop élevés. Nous cherchions des solutions qui utilisent moins d'énergie afin que nous puissions toujours utiliser les églises et, en même temps, préserver les sculptures en bois et les peintures à l'intérieur.
Håkan Nilsson Chef du département de physique des bâtiments, Environnement, Suède

Une approche bénéfique

L'objectif de WSP était de présenter une stratégie de chauffage et d'efficacité énergétique offrant une zone locale de confort thermique aux personnes, tout en laissant la température ambiante inchangée dans le reste de l'église.

En coopération avec l’université d’Uppsala, Campus Gotland (maintenant l'université de Gotland) et l'Église de Suède, le département de physique des bâtiments de WSP, division environnement, à Stockholm ont choisi d’utiliser le chauffage localisé, ce qui veut dire de chauffer l'air autour des fidèles avec des radiateurs rayonnants, plutôt que de chauffer tout le bâtiment par le biais du chauffage central.

Puisque le chauffage local diffuse des petites quantités de chaleur, il a été jugé plus avantageux pour les bâtiments historiques non écoénergétiques, car il répondait aux problématiques de perte de chaleur, d'efficacité énergétique, et de préservation des inventaires des églises. Il permettait aussi une amélioration du niveau de confort des paroissiens tout en laissant l'environnement tel quel.

Avant d’obtenir un environnement réellement confortable, il a fallu effectuer de multiples calculs et réaliser plusieurs essais, mais la solution a finalement été adoptée dans deux églises de Gotland.

L'équipe a testé des systèmes similaires dans des cathédrales et des châteaux situés dans d’autres localités de la Suède.