Réhabilitation de la canalisation principale d’adduction d’eau d’Islington Avenue

WSP a aidé la région de York à mener à bien la réhabilitation complexe et exhaustive d’une canalisation principale d’adduction d’eau à l’aide d’une technologie de chemisage CIPP.


Secteurs

  • Infrastructures Municipales et Urbaines
  • Eau
  • Voir tout

Service

  • Gestion des actifs
  • Gestion de Construction
  • GESTION DE PROJET ET DE PROGRAMME
  • Voir tout

Valeur

  • 12,9 M$

Statut

  • Se terminera en octobre 2019

En 2014, la municipalité régionale de York a sélectionné WSP pour effectuer la conception, la gestion de projet et l’administration de la construction visant à remplacer 2 000 m de la canalisation principale de 600 mm et 1 000 m de la canalisation principale de 450 mm qui alimente la cuve surélevée de West Woodbridge. La conduite principale court de la limite entre la région de York et la ville de Toronto au niveau d’Islington Ave et de Steeles Ave W à l’intersection de Kipling Ave et de l’autoroute 7. Les travaux étaient susceptibles d’affecter deux routes à quatre voies, puisque la conduite suit Islington Ave avant de traverser l’autoroute 7. Elle franchit également trois corridors ferroviaires différents, la rivière Humber, Steeles Avenue et l’autoroute 407 ETR.

Au début de la conception préliminaire, WSP a effectué une étude des solutions pour établir la méthode de réhabilitation idéale. Les méthodes évaluées comprenaient le tubage, le chemisage (CIPP) et le remplacement de la conduite en ayant recours à des tranchées ouvertes et à un tunnelier. Le chemisage a été choisi en raison de son faible coût, de l’impact minimisé des travaux sur les piétons et les véhicules, de la facilité de sa mise en place et de sa capacité à atteindre les objectifs du projet. De plus, cette technique permettait de résoudre certaines difficultés du projet, telles que le franchissement de voies ferrées, de rivières et d’artères.

img-Islington Watermain Liner Installation

Installation du revêtement

Revêtement de la conduite de 450 mm de diamètre
1 000 m
Revêtement de la conduite de 600 mm de diamètre
2 000 m
Coût de construction
12,9 M$
Franchissements d’autoroutes
1
Franchissements de corridors ferroviaires
3
Franchissements de cours d’eau
2

Faits saillants

Réhabilitation des vannes et des chambres

Toutes les chambres de vannes existantes dans les limites des travaux de chemisage ont été entièrement réhabilitées avec de nouveaux composants, vannes, tuyaux en acier inoxydable et dalles de toit. Plusieurs nouvelles grandes chambres de vannes ont également été introduites pour améliorer les capacités d’isolation et les connexions au système de distribution local.

img-Islington Valve Chamber

Réhabilitation d’une grande chambre de vannes et installation de nouvelles vannes.

 

Services

Pour répondre à la forte demande en débit d’incendie durant l’été, la région de York voulait que la canalisation principale reste en service de la longue fin de semaine de mai à la fête du Travail. En conséquence, les travaux ont été échelonnés en deux étapes : de novembre 2017 à mai 2108 et de novembre 2018 à mars 2019. Puisque les travaux ont eu lieu pendant l’hiver, il a fallu accorder une attention particulière à la préparation du revêtement, car le produit ne peut pas résister à des températures extrêmement froides avant le séchage. Dans certains cas, l’imprégnation du revêtement a été réalisée hors site dans un environnement contrôlé, puis le revêtement transporté à l’emplacement du projet pour y être installé.

Pour augmenter la fiabilité du service lors de l’isolation de la canalisation principale, la capacité d’approvisionnement annexe de la région de Peel a été étendue en doublant la vanne réductrice de pression existante dans la chambre située à la limite entre les régions de York et de Peel. Cet ajout a permis d’améliorer le débit dans la zone de pression tout au long de la construction et de donner davantage de souplesse aux échéanciers de construction au début de chaque printemps.

 

Isolation de la canalisation principale

À la limite sud-ouest du projet (limite de la ville de Toronto), on avait prévu d’accéder à la conduite existante en excavant en amont de la chambre de vannes de la ville de façon à ne pas affecter le service à Toronto.

En raison des importants défis de circulation et de coordination dans cette zone, il a cependant été déterminé qu’il serait plus logique d’accéder à la canalisation par la chambre de vannes elle-même. La ville de Toronto a cependant exigé que le service soit maintenu dans toutes les zones en aval pendant la durée des travaux.

Pour résoudre ce problème, la canalisation principale de transmission de la ville de Toronto a été temporairement isolée, dépressurisée et suffisamment drainée pour installer une cloison temporaire et des renforts structurels le long du sol, des murs et du plafond de la chambre. Cela fait, la vanne en aval a été réouverte et le travail effectué le long de la canalisation principale exploitée à la limite de la ville de Toronto. Cette méthode a permis de garantir que la canalisation d’eau principale de Toronto reste en service et soit correctement chlorée pendant toute la durée de la construction.

 

Coordination

En raison de l’emplacement et de la fonction de la conduite principale, il était nécessaire d’assurer une coordination complète entre le propriétaire (la région de York), le fournisseur d’eau (la ville de Toronto) et le distributeur local (la ville de Vaughan). Il était essentiel de veiller à ce que toutes les zones soient correctement desservies tout au long de la construction. De plus, la communication et la coordination avec diverses administrations étaient nécessaires pour les travaux entourant tous les franchissements de voies ferrées, de cours d’eau et de routes dans les limites du projet.

img-Islington 407 Access Pit

Puits d’accès adjacent à l’autoroute 407 ETR