Rétablissement après les inondations et contrôle de l’érosion de la rivière Hangingstone

Rétablissement après les inondations et le contrôle de l’érosion de Hangingstone River + Les services de WSP ont été retenus lorsqu’un quartier de Fort McMurray est devenu à risque lors des inondations de 2013; l’érosion des rives du cours d’eau avait empiété sur des propriétés privées et la crue avait entraîné des tronçons du sentier du parc.


Emplacement

  • Fort McMurray, Alberta, Canada

Secteurs

Service

  • Diligence environnementale
  • Gestion Et Conformité En Environnement, Santé Et Sécurité
  • Génie des eaux
  • Voir tout

Client

  • Municipalité régionale de Wood Buffalo

Valeur

  • 7 Millions

Statut

  • Terminé 2015


Contexte

La rivière Hangingstone draine une superficie de 1 070 km² et s'écoule dans la rivière Clearwater juste en amont de la rivière Athabasca à Fort McMurray. Le paysage du bassin de drainage de la rivière Hangingstone est dominé les muskegs pendant l'été, ce qui rend la construction presque impossible. Les propriétés dans le quartier ont été menacées pendant les inondations survenues en 2013, l'érosion des rives de la rivière a empiété près de la propriété privée et a entraîné le lavage des tronçons du parc.

 

Approche collaborative et innovatrice

En effet, lors des inondations de 2013, un quartier de Fort McMurray était devenu à risque; l’érosion des rives du cours d’eau avait empiété sur des propriétés privées et la crue avait entraîné des tronçons du sentier du parc. Notre équipe a été retenue par la municipalité régionale de Wood Buffalo (MRWB) en tant que consultante principale pour les travaux de contrôle de l’érosion de la Hangingstone River, adjacente à Grayling Terrace. L’objectif de ce projet visait à réaliser la conception détaillée, à préparer les documents d’appel d’offres, à effectuer l’inspection des travaux de construction et à administrer le contrat. Les travaux comprenaient la protection des rochers aux limites des rives, le nivellement de la zone inondable à l’intérieur des rives ainsi que le déchargement de la pente abrupte de Beacon Hill.

Afin de stabiliser la pente de Beaconhill et de réduire les risques de détérioration accrue de la rivière, environ 50 000 mètres cubiques de matériau ont été déchargés de la crête la plus élevée à l’aide de quatre excavatrices pour alléger la pente abrupte. Les travaux ont été faits durant les mois d’hiver afin d’assurer une réparation rapide et de réduire l’érosion dans cette zone. Des travaux de construction en hiver comportent leur lot de défis, surtout lorsqu’ils ont lieu sur un plan d’eau. Des techniques telles l’aménagement de ponts de glace et de batardeaux, ainsi que la récupération de poissons ont été mises à profit dans le cadre de ces travaux.

Ces efforts concertés entre le consultant, l’entrepreneur et les propriétaires ont permis de mener à bien ces constructions dans une zone écosensible. Pressés par les limites de temps qu’imposait la nature, les travaux sur la rivière ont pris fin avec succès, juste avant la rupture de la glace et la débâcle printanière. Le reste des travaux d’atténuation et d’aménagement paysager ont été exécutés en octobre 2015.

Les travaux ont porté sur les éléments suivants :

  • Levés topographiques et de la rivière
  • Évaluations environnementales et géotechniques requises
  • Conception détaillée de la protection des rives, des plaines inondables et de la stabilité des pentes
  • Réfection de l’aménagement paysager
  • Évaluation de la constructibilité
  • Évaluation du risque lié à la construction
  • Coordination des sous-traitants
  • Relations publiques
  • Inspection de la construction et administration des contrats

Le projet a été en partie financé par une contribution octroyée en vertu du programme Flood Recovery and Erosion Control Program (FRECP) de 2013 administré par l’Alberta Environment and Sustainable Resource Development (AESRD) ainsi que du programme Disaster Recovery Program (DRP) de 2013.