Strata SE1, Londres

Avec ses 43 étages, Strata SE1 était l'édifice le plus élevé du sud de Londres lorsqu'il a été achevé. Plus de 1 000 personnes y habitent, et c'est le tout premier édifice auquel des éoliennes ont été intégrées au moment de la construction.


Emplacement

  • Londres, Royaume-Uni

Secteurs

Service

  • Ingénierie en protection incendie
  • Mécanique, électrique et plomberie
  • Ingénierie structurale
  • Voir tout

Client

  • Brookfield Europe

Statut

  • Achevé en 2010

Architecte


Non seulement Strata SE1 devait-il être un immeuble résidentiel viable sur le plan commercial mais, en tant que projet phare de la régénérescence du quartier Elephant & Castle, d’une valeur de milliards de livres sterling, il devait jouir d’une grande crédibilité au chapitre du développement durable.

Des éoliennes n'avaient jamais auparavant été intégrées à un immeuble; WSP a donc dû résoudre de multiples questions techniques qui n’avaient jamais été posées.

On s'attend à ce que les trois éoliennes intégrées au sommet de la tour réussissent à combler jusqu'à 8 % des besoins en énergie de l'édifice. La structure dans laquelle les éoliennes sont installées est l'équivalent d'un immeuble de cinq étages. WSP a dû examiner la façon dont les éoliennes étaient supportées, les charges potentielles et l'effet de la forme de l'édifice sur le flux et le débit du vent.

 Il a fallu également se préoccuper des questions d'acoustique – la disposition des lames et la protection acoustique ont été conçues pour minimiser les perturbations pour les occupants des appartements-terrasses et des voisins de la tour.

De nombreuses innovations durables sont aussi incorporées à la tour Strata SE1 : façade à haut rendement avec un taux de perméabilité à l'air supérieur de 50 % aux exigences des règlements en vigueur, éclairage à faible consommation d'énergie et à détecteurs de présence et système de chauffage centralisé vertical qui élimine le besoin d'avoir une chaudière par unité.