L’intégration de plans de gestion d’actifs et leur harmonisation concrète avec des objectifs de développement durable aident à assurer une approche équilibrée tout au long du cycle de vie. La priorité accordée au maintien d’une approche cohérente de développement durable dans les stratégies d’approvisionnement, de construction, d’opérations, d’entretien, de renouvellement et de remplacement contribue même à générer des bénéfices et des répercussions plus probants pour l’environnement. Les organisations de premier plan s’assurent généralement que la durabilité et la gestion des actifs sont intimement harmonisées et intègrent des principes communs tout au long du cycle de vie des actifs tels que : mesure de la performance, analyse du cycle de vie, analyse de risque, priorités du projet et triple performance. Ces stratégies ont été appliquées avec succès dans tous les types d’infrastructures publiques dont les eaux, les eaux usées, l’énergie, le rail, le transit, les aéroports et les travaux publics. 

GRF-Asset_Mngmnt_Sustainability-Fr-1

Figure 1 — Répercussion des indicateurs de performance en lien avec les objectifs stratégiques (exemple : installations hydriques)

Connaissance des facteurs mobilisés et harmonisation avec les objectifs d’orientation stratégique

Une bonne harmonisation entre les programmes de gestion d’actifs et le développement durable commence dès le départ en reliant les objectifs et les retombées aux plans stratégiques, et en communiquant cette approche avec cohérence à tous les niveaux de l’organisation (voir figure 1). Cela comporte l’élaboration d’indicateurs clairement identifiables, en commençant par la priorité à accorder aux niveaux de services publics et aux consommateurs pour conduire à l’établissement d’indicateurs clés de performance plus judicieux et opérationnels. Ces indicateurs peuvent être clairement harmonisés grâce à la méthode de triple performance qui vise l’atteinte de l’équilibre entre les mesures sociales, financières et environnementales (voir figure 2).

Même si les avantages du développement durable et de la protection de l’environnement comptent dans tous les secteurs liés aux infrastructures, il importe de bien saisir les nuances et les facteurs qui rendront les mesures prises significatives et efficaces. Parmi les exemples actuels, on compte :

  • Ressources hydriques et distribution de l’eau — Exploitation de l’énergie du traitement des eaux usées et atteinte d’installations « nettes zéro », réutilisation de l’eau, réutilisation directe d’eau potable et planification d’une approche exhaustive de gestion de l’eau pour maximiser les investissements dans les ressources hydriques, les eaux usées et les eaux pluviales. 
  • Aviation — Installations axées sur l’efficacité énergétique, l’obtention de la certification LEED, les sources d’énergie solaire et alternative sur les lieux, et transition vers des flottes de véhicules électriques et alimentés par des carburants alternatifs.
  • Transport et travaux publics — Réduction des distances parcourues par les véhicules et de la consommation de carburant, efficacité des équipements, approvisionnement de matériaux respectueux de l’environnement et de la paix sociale et collaboration avec des fournisseurs écologiquement responsables. 
  • Multisecteurs – Les facteurs habituels comprennent les changements climatiques, la résilience et les programmes de conservation d’eau et d’énergie.  
 

Figure 2 - Ensemble équilibré d’indicateurs de performance harmonisés aux triples résultats (exemple d’une agence de transport)

Harmonisation avec les processus de planification et d’analyse

L’essence de tout programme de gestion des actifs consiste en une planification et une analyse détaillées qui président à l’élaboration d’un plan formel de gestion des actifs. L’équipe affectée au développement durable doit être entièrement engagée dans cet exercice qui offre une opportunité unique d’appliquer les philosophies et les méthodes liées à la durabilité à tous les stades du cycle de vie des actifs (voir figure 3), dont :

  • Mise au point d’objectifs et de cibles à atteindre dans les niveaux de service qui intègrent le développement durable et qui génèrent des avantages environnementaux tangibles qui tendent vers l’amélioration 
  • Planification des prévisions de croissance et de demande qui incluent les effets escomptés sur le développement durable de la consommation d’énergie et de ressources et identification d’autres opportunités d’approvisionnement en énergie 
  • Intégration des facteurs de triple performance à l’analyse du risque des actifs qui comprennent des critères liés aux conséquences de défaillances potentielles, incluant la dégradation de l’environnement, les impacts sociaux négatifs et les enjeux liés au respect de conformités réglementaires 
  • Élaboration de stratégies dans les plans de gestion du cycle de vie qui mettent l’accent sur la mesure en continu de la consommation des ressources, l’évaluation des répercussions environnementales de l’utilisation des actifs et le suivi de l’obsolescence technique en fonction de l’émergence de nouvelles solutions écologiquement efficaces  
  • Dans les stratégies de financement en capitaux, accorder une valeur monétaire aux avantages écologiques et les envisager comme des investissements pour l’avenir, et allouer du financement pour des projets concentrés sur la protection de l’environnement, comme la réduction des gaz à effet de serre et de la consommation d’énergie. 

Le plan de gestion des actifs permet de garantir que les programmes de développement durable demeurent prioritaires dans les opérations et que le personnel d’entretien est engagé et orienté en ce sens. Le plan fournit la meilleure opportunité d’améliorer les actifs existants en mettant de l’avant des solutions d’efficacité énergétique, de nouvelles technologies et l’acquisition de fournitures et d’équipements d’entretien écologiques. 

Figure 3 -

Exemples concrets d’application de mesures de gestion des actifs dans une perspective de développement durable

Grâce aux philosophies décrites ci-dessus, les services-conseils de WSP US intègrent développement durable et approches environnementales à plusieurs facettes de leurs projets de gestion des actifs, dont des expériences récentes dans les secteurs de l’aviation, du transport et des infrastructures. 

  • WSP a travaillé avec un important aéroport américain pour harmoniser les objectifs de son programme de gestion des actifs à des éléments de développement durable dans son plan stratégique. L’équipe a mis au point des messages clés pour le personnel qui font le lien entre les résultats sociaux, financiers et environnementaux recherchés et les décisions en matière d’entretien et d’investissements. 
  • WSP travaille avec un réseau ferroviaire national aux États-Unis pour accentuer les indicateurs de performance reliés à l’environnement dans son prochain plan de gestion des actifs en ajoutant des mesures pour augmenter le nombre de tonnes de fret transportées par rail et évaluer de manière plus formelle les effets positifs de l’utilisation accrue de ce mode de transport sur la réduction du nombre de kilomètres du transport par camion.
  • WSP travaille avec une importante agence américaine qui gère le réseau ferroviaire, les ponts et tunnels, les aéroports et les ports, pour compléter un projet pilote de plan de gestion des actifs pour le système d’aération d’un tunnel — dans le cadre de discussions sur les opportunités d’améliorations de gestion des actifs dans l’avenir, l’équipe a identifié des mesures potentielles de réduction de consommation d’énergie (qui pourraient prolonger la vie de l’actif) en faisant fonctionner les ventilateurs en mode automatique au lieu d’utiliser des opérations manuelles.
  • WSP travaille avec l’agence de transport d’un grand état américain pour fournir un soutien stratégique dans le cadre de son programme multimodal de gestion des actifs, incluant l’ajout d’un paramètre d’obsolescence technique et d’efficience à son plan de remplacement de véhicules.