[Insérez votre titre ici]

Pour ce faire, il ne s'agit plus de simplement ajouter de nouveaux postes de contrôle de sécurité et davantage de comptoirs de billetterie, ou d'accroître la capacité de manutention de bagages et du transport de surface. Les progrès technologiques, de même que les changements dans les modes d'aménagement de milieux de vie durables, aptes à assurer le « bien-être » des passagers et du personnel, transforment la vision actuelle des espaces et des systèmes qui composeront les aéroports dans un avenir proche. On assiste à un accroissement des investissements mondiaux dans les infrastructures aéroportuaires, ce qui crée des débouchés pour la concrétisation de concepts nouveaux, axés sur des améliorations majeures plutôt que sur la réparation des systèmes défaillants actuels. 

Certaines villes ont déjà mis en place des innovations qui redéfinissent la fonction même de l'aéroport.

Ainsi l'aéroport Changi, à Singapour, mise sur la création de nouvelles expériences en matière de loisirs et de commerce de détail, au sein d'un environnement comportant des aménagements botaniques d'une richesse unique. 

À l'aéroport Marseille Provence, en France, on a choisi de rajeunir une aérogare emblématique au lieu de la détruire. En adhérant aux principes de conception les plus récents, l'aéroport entre de plain-pied dans l'avenir, prêt à affronter les prochaines décennies.

L'Aéroport international Pearson de Toronto, principale plaque tournante du transport aérien au Canada, est en train de créer une véritable plateforme de correspondances intermodales d'envergure régionale, sinon nationale, où convergeront de nouvelles autoroutes et voies ferroviaires, offrant aux voyageurs aériens internationaux des transferts vers diverses destinations. 

Grâce à un ingénieux mélange d'innovation technique et de sens aigu des affaires, l'aéroport LaGuardia de New York se prépare à prospérer en tant que porte d'entrée au pays. Sur le plan technique, l'aéroport innove par la construction de deux exceptionnels ponts piétonniers, au-dessus des voies de circulation, afin de désengorger ses espaces excessivement restreints. Sur le plan des affaires, l'innovation prend la forme d'un modèle de financement en PPP, qui permet la réalisation de ces changements d'avenir.

Imaginez pour un instant que les aéroports de partout au monde offrent chaque jour aux voyageurs un passage aisé, rapide et exempt de stress. Cette offre avancée de services, portée par des objectifs d'efficacité opérationnelle et de bien-être de la clientèle, offrirait aux passagers un degré sans précédent de satisfaction, qui s'étendrait à leur voyage en entier. 

 

Actualiser le futur

Si l'on envisage le développement des infrastructures aéroportuaires dans une telle optique, plus vaste, axée sur le passager, cela signifie qu'il faut concevoir les aérogares et autres bâtiments aéroportuaires pour qu'ils puissent s'adapter au changement. Cette approche plus souple influencera la conception et la planification des projets aéroportuaires, dès les premières étapes, toujours dans la perspective d'un rendement à long terme du capital investi. Les avancées technologiques – comme les divers systèmes automatiques de lecture et de reconnaissance biométriques, et les technologies automatisées de contrôle des bagages enregistrés et d'autoétiquetage – sont de plus en plus présentes dans les aéroports actuels, pour réduire la congestion et faciliter la circulation des passagers. Ces processus sont appelés à devenir plus sûrs et plus exhaustifs, tout en étant moins dérangeants pour les voyageurs.

Les progrès du côté de la mobilité vont aussi faire avancer les choses, au fur et à mesure que les véhicules autonomes deviendront la norme pour effectuer la navette entre la ville et l'aéroport, et entre les diverses aérogares d'un même aéroport. Une plus grande connectivité intermodale entre les lignes d'autobus et de train, à laquelle s'ajouteront des liens ferroviaires à grande vitesse vers les régions plus éloignées, contribuera également à effectuer la transition vers ce nouveau modèle d'aménagement aéroportuaire. 

Promouvoir l'avenir de l'aviation

Tandis que des technologies émergentes sont mises en œuvre au sol pour faciliter et accélérer le mouvement des passagers, la recherche se poursuit dans le domaine de l'aéronautique. La recherche de matériaux plus légers, pour la fabrication d'avions, de même que les nouvelles découvertes en matière de propulsion d'aéronefs – notamment celles touchant au décollage vertical, aux biocarburants et à la propulsion électrique – vont mener à la production d'aéronefs plus évolués. La poursuite de la recherche et du développement dans ces domaines, ainsi que la mise en application subséquente de ces technologies, se traduiront éventuellement par une moindre congestion des aires de trafic, une empreinte carbone et un impact environnemental réduits, de même qu'une baisse des niveaux de bruit et de pollution atmosphérique dans les communautés voisines.  Le plan d'aéroport type, d'ailleurs, change rapidement en réaction à ces avancées.

Accélérer le rythme du changement

En exploitant le potentiel des technologies de l'information, les exploitants d'aéroports peuvent aujourd'hui se concentrer sur la création d'une expérience aéroportuaire caractérisée par la facilité, la souplesse et le plaisir, plutôt que par la frustration et les engorgements. En outre, en adoptant une nouvelle vision des passagers (et bien sûr des membres du personnel), comme des personnes sensibles aux besoins complexes, plutôt que comme des éléments auxquels il faut faire subir un processus, les aéroports ouvrent la voie à d'immenses possibilités. Dans un contexte où les aéroports doivent accueillir un nombre de plus en plus grand de passagers, il sera avantageux, autant pour les exploitants d'aéroports que pour les transporteurs aériens et les voyageurs, d'effectuer une planification et une conception judicieuses de l'implantation des technologies de pointe. 

Tout progrès dépend de la collaboration, de la coopération et de la bonne entente entre les multiples parties prenantes, que ce soit aux échelons locaux, régionaux ou nationaux. Cette vision commune contribuera à l'évolution des aéroports, pour qu'ils deviennent à la fois des destinations offrant des expériences innovantes, des centres de développement durable pour les collectivités, ainsi que des voisins responsables.

 

Plus sur ce sujet