Nous avons annoncé aujourd’hui nos résultats financiers et opérationnels pour le troisième trimestre de l’exercice 2018 terminé le 30 juin 2018.

Dans l’ensemble, les résultats pour ce trimestre reflètent des données financières clés conformes ou supérieures aux attentes de la direction.

Certains faits saillants financiers du 3e trimestre de 2018 :

  • Produits des activités ordinaires de 1 927,6 M$ et produits des activités ordinaires nets de 1 468,8 M$, en hausse respectivement de 17,8 % et de 14,2 % par rapport au troisième trimestre de 2017. 
  • La croissance interne consolidée des produits des activités ordinaires nets, qui a été générée par tous les secteurs d’exploitation, s’est établie à 4,1 % pour le trimestre, ce qui est conforme aux attentes de la direction.
  • BAIIA ajusté de 187,5 M$, en hausse de 27,1 M$, ou 16,9 %, par rapport au troisième trimestre de 2017.
  • Marge du BAIIA ajusté de 12,7 %, comparativement à 12,5 % au troisième trimestre de 2017.
  • Carnet de commandes s’établissant à 6 509,1 M$, représentant 9,8 mois de produits des activités ordinaires, ce qui est moins élevé qu’au deuxième trimestre de 2018 et représente une hausse de 545,2 M$, ou 9,1 %, par rapport au troisième trimestre de 2017. La croissance interne du carnet de commandes s’est établie à 2,7 % par rapport au troisième trimestre de 2017 et à 1,9 % pour la période de neuf mois close le 29 septembre 2018.
  • Dividende trimestriel déclaré de 0,375 $ par action. 

Commentant notre performance du 3e trimestre, Alexandre L’Heureux a souligné « Nous sommes satisfaits de notre rendement ce trimestre, car tous nos secteurs d’exploitation « Nous sommes satisfaits de notre performance pour ce trimestre. En effet, nous avons affiché une croissance interne des produits des activités ordinaires nets de 4,1 %, qui est attribuable à tous nos secteurs d’exploitation. Cette performance démontre une fois de plus la solidité de notre modèle d’affaires fondé sur la diversification géographique et sectorielle, ainsi que notre engagement à mettre en œuvre notre stratégie. » 

Sur le plan des fusions et acquisitions, il a ajouté « l’acquisition imminente de Louis Berger représente une étape importante dans notre ambition de devenir un acteur mondial de premier plan. La transaction, qui s’inscrit dans le cadre de notre plan stratégique 2015–2018, devrait être conclue d’ici la fin de l’année. »

Tous les détails financiers des résultats se trouvent dans le communiqué de presse officiel.

En savoir plus