Centre de maintenance mixte, Les Ateliers André Gervais, Dijon

Le nouveau centre de maintenance de Dijon, commun aux bus et aux tramways, s’étend sur 12 hectares sur le site de l’ancien atelier du matériel de la SNCF de Perrigny. Achevé en 2012, il fait partie du programme Interreg, favorisant la coopération entre les régions européennes pour le développement de solutions communes, notamment en matière d’urbanisme et d’environnement.


Emplacement

  • Dijon, Côte d'Or, France

Secteurs

  • Transport ferroviaire et collectif
  • Autobus et service rapide par bus
  • Train de banlieue
  • Voir tout

Client

  • Grand Dijon

Valeur

  • 35 M€

Statut

  • Complété en 2012

Architecte

  • Ferrand Sigal / Aeria


Centre de maintenance mixte, Dijon

Le centre de maintenance mixte de Dijon accueille les activités d’entretien et de remisage de 215 bus et 35 tramways (extensible à 50). Il comprend un atelier de maintenance des bus (22 postes) et des tramways (8 voies) où travaillent une cinquantaine d'agents, un bâtiment de remisage et un bâtiment administratif d'environ 3.000 m2 comprenant le PCC (Poste de commande centralisée) du réseau de transports en commun de Dijon, ses structures de gestion, ainsi que la prise de poste des 550 conducteurs de Divia. Conçu par notre partenaire le cabinet d’architecture Ferrand-Sigal, cet équipement appelé Tramstore 21, s’est installé en 2012 sur l’ancien site SNCF de Perrigny. La surface bâtie de près de 40.000 m2 comprend une halle à charpente métallique du début du 20e siècle, conservée et réhabilitée pour remiser les rames, dans un dialogue entre la mémoire du site et son devenir. WSP France a réalisé la maîtrise d’œuvre technique et structure ainsi que l’ingénierie des bâtiments, ateliers, stations-service et de lavage ainsi que de l’ensemble des aménagements extérieurs (voiries, bassins de rétention, Voirie et Réseaux Divers, parkings, espaces verts). Nos ingénieurs ont été parties prenant de la démarche Haute Qualité Environnementale dans lequel le projet s’inscrit : conforts visuel, thermique, hygrométrique et acoustique, gestion de l’énergie et chantier à faible nuisance ont été traités à un niveau très performant. La réalisation de cet équipement a été soutenue par le programme Interreg IV B de l’Union Européenne consacré à la coopération entre les différentes régions de l’Europe, qui l’a financé à hauteur de 50 %, tout comme les centres de maintenance de tramway à Bruxelles, Blackpool ou Rotterdam.

 

Surface du bâti
38 860 m²
Surface du terrain
12 hectares
Coût de l'opération
35 M€