Centre de Recherche en Biomédecine à Strasbourg

Le campus de médecine de Strasbourg accueille un nouveau venu qui ne passe pas inaperçu : le Centre de Recherche en Biomédecine qui cache derrière ses façades flamboyantes laboratoires et équipements de recherche de pointe dans un bâtiment respectueux de son environnement.

 

 


Emplacement

  • Strasbourg, Bas-Rhin, France

Client

  • Université de Strasbourg

Valeur

  • 21,9 M€

Statut

  • 2019

Architecte

  • Groupe 6 / DeA architectes

Centre de Recherche en Biomédecine, Strasbourg

Le nouveau Centre de Recherche en Biomédecine de Strasbourg (CRBS) regroupe sur le campus MedTech l’ensemble des activités de recherches représentant quatre axes thématiques, biomatériaux, infection-inflammation, neurosciences et génétique médicale. En lieu et place d’un bâtiment de huit niveaux démolis, ce nouveau centre de recherche réunit des laboratoires de haute technicité (de types L1 : 3 900 m² et L2 : 280 m²), le centre d’investigation biologique intégrant une animalerie de classe A2 (2.800 m2) ainsi que des plateformes techniques d’imagerie et de protéomique. Porté par l’Université de Strasbourg (Unistra), la Faculté de médecine, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et les Hôpitaux universitaires de Strasbourg (Hus), ce nouvel écrin accueillera les chercheurs courant 2019.

Haute technicité et conception bioclimatique

L'enjeu de cette réalisation réside dans la haute technicité des équipements dont WSP France a dirigé les études fluides, thermiques ainsi que les aménagements spécialisés des équipements de laboratoires comme dans la démarche de conception bioclimatique, visant un classement Bâtiment Bas Carbone. L’organisation spatiale, conçue par les architectes Groupe 6 et DeA, est compacte, de façon à assurer une efficacité et une sécurité optimales tout en limitant impact environnemental et consommation énergétique. Sept niveaux sont organisés autour d’un atrium central ouvert baptisé la « ronde des chercheurs ». Au cœur du projet, il assure une ventilation naturelle passive tout en favorisant les échanges entre membres du laboratoire. Si sa silhouette s’accorde à celle des îlots voisins, le CRBS se démarque par sa façade animée d’un camaïeu de couleurs orangées. Des lames d’aluminium, fixes (telles une vêture) ou mobiles en stores orientables apportent un confort d’usage aux chercheurs tout en offrant aux passants la représentation pixellisée de la fresque de Pompéi Chiron et les inventeurs de la médecine. Il s’agit là de mêler hommage à la discipline et projections innovantes, avec des équipes qui se concentreront sur les recherches en biomatériaux, infection – inflammation et neurosciences.

 

surface
12 000 m²
Coût de l'opération
21.9 M€