Bâtiment d'emboutissage à Sandouville

En tant que concepteur et assistant à maîtrise d’ouvrage, WSP France a réalisé le bâtiment d’emboutissage de l’usine Renault de Sandouville. Le poids et les sollicitations dynamiques des deux nouvelles presses installées ont formé un défi technique de taille à relever.

 


Emplacement

  • Sandouville, Seine-Maritime, France

Secteurs

Client

  • RENAULT

Valeur

  • 22 M€

Statut

  • Complété


Dans la Zone Industrielle Portuaire du Havre, à Sandouville, une première usine Renault voit le jour en 1964. Dédiée à la carrosserie et au montage, elle est spécialisée dans la fabrication des véhicules haut de gamme de la marque. Celle-ci opère une reconversion près d’un demi-siècle plus tard, adaptant son site de production à la fabrication de véhicules utilitaires, notamment le Nouveau Trafic. Appelée en mission de conception, WSP France a dessiné l’extension du bâtiment « emboutissage » de l’usine, créant deux halls de 30 mètres par 125 sur deux niveaux et 26 mètres de haut. À l’étage, deux lignes de presse nouvelle génération destinées à la production de véhicules sont installées pour emboutir les feuilles de tôle des carrosseries. En réponse aux sollicitations dynamiques de ces presses, le bâtiment de 16.000 m2 est fondé sur des pieux imposants (diamètres compris entre 90 centimètres et 1,92 mètre) d’une profondeur de 33 mètres. La superstructure en charpente métallique supporte deux ponts roulants de 63 tonnes et 30 mètres de portée. Le rez-de-chaussée en système poteau poutre en béton armé et béton précontraint reprend des surcharges d’exploitation de 16 tonnes/m² ainsi que le poids des presses. Outre sa prestation technique, WSP France a accompagné Renault comme assistant à maîtrise d’ouvrage, notamment lors du chantier, achevé en moins de 18 mois. En 2017, l’usine affiche son record de production annuelle avec 135.370 véhicules réalisés.

 

 

Surface
16 000 m²
Coût de l'opération
22 M€
Profondeur des pieux de fondation
33 mètres