Offrir un réseau électrique fiable au Chili

La plus grande ligne de transport d’électricité du Chili relie le nord et le sud du pays, renforçant ainsi la fiabilité et la stabilité de son réseau électrique.

Après plus de sept ans de collaboration entre ISA Interchile et WSP (anciennement ConCol), le plus grand projet d’infrastructures énergétiques du Chili est maintenant opérationnel.

Ce vaste projet renforce l’interconnexion des réseaux électriques du Nord (SING) et du Centre (SIC) et permet ainsi de doter le pays d’un réseau d’électricité plus fiable. 

La nouvelle ligne de transport d’électricité est le plus important projet d’infrastructures énergétiques du Chili de ces 50 dernières années. Il s’agit d’une double ligne de transport d’électricité d’une capacité de 500 kV qui couvre environ 800 km de distance et qui relie quatre sous-stations électriques, soit Nueva Cardones, Nueva Maitencillo, Nueva Pan de Azucar et Polpaico.

Longueur
753 km
Nombre de pylônes
1 728
Tension électrique
500 kV

Trois projets en un

La ligne de transport d’électricité Cardones-Polpaico a été construite dans le cadre d’un seul et même projet, subdivisé en sections de lignes de transport d’électricité qui comportent chacune leurs propres enjeux :

  • La section 1 dans la région d’Atacama, entre Copiapó and Huasco, relie les sous-stations Nueva Cardones et Nueva Maitencillo. 
  • La section 2 dans les régions d’Atacama et de Coquimbo passe de la province de Huasco à celle d’Elqui et relie les sous-stations Nueva Maitencillo et Nueva Pan de Azúcar. 
  • La section 3 traverse les régions de Coquimbo, de Valparaíso et de Metropolitana, en passant par les provinces d’Elqui, de Limarí, de Choapa, de Petorca, de Quillota, de Marga Marga et de Chacabuco. Elle relie les sous-stations Nueva Pan de Azúcar et Polpaico.

Le fait de travailler dans un nouvel environnement fut l’un des grands défis de ce projet. Il a fallu s’adapter, entre autres, aux façons de faire, aux lois et aux saisons du Chili.

Par exemple, le calendrier de construction de la section 1 a dû être modifié, car les travaux étaient initialement prévus au printemps, au moment où le désert d’Atacama est en fleurs. Un autre défi consistait à utiliser des machines pour réaliser les fondations. Au Pérou et en Colombie, ce travail est généralement effectué à la main en raison de la difficulté du terrain.

« WSP est présente depuis le début du projet et elle y a activement participé jusqu’à ce qu’il soit opérationnel en formant une alliance stratégique avec ISA », explique Pedro Nel Ovalle, vice-président, Énergie, WSP au Chili.

WSP a fait appel à quelque 120 professionnels pour fournir les services suivants :

  • pré-ingénierie des lignes de transport d’électricité pour la préparation de l’offre par ISA;
  • conception détaillée des lignes de transport d’électricité;
  • supervision et contrôle des travaux techniques et environnementaux liés aux lignes de transport d’électricité.

« La réalisation de ce projet renforce la place de WSP sur le marché de l’électricité au Chili, car elle prouve que ses services sont assortis d’un grand degré de sécurité, de fiabilité, de compétitivité et d’efficacité », explique Carlos Peña, gestionnaire de portefeuille.