Cartographier les besoins de recharge d'Oslo

WSP a reçu de l’agence du développement urbain (Agency of Urban Environment) le mandat de cartographier les besoins de recharge de véhicules des particuliers d’Oslo. Cette affectation vise à déterminer et à cartographier les zones où les besoins de recharge sont les plus criants et où les hausses seront les plus marquées au cours des prochaines années.

Le conseil municipal d’Oslo poursuit des objectifs climatiques ambitieux. Il veut que l’ensemble du trafic routier de la capitale norvégienne cesse d’émettre des gaz à effets de serre d’ici 2030. 

L’électrification du transport de passagers y a déjà fait d’énormes progrès. À la fin de 2019, 57 % des nouvelles voitures vendues étaient électriques. Étant donné l’objectif d’une transition complète vers les émissions nulles d’ici 2030, le besoin actuel en stations de recharge de véhicules est élevé et le demeurera au cours des prochaines années. 

Oslo entreprend maintenant une nouvelle étape de l’électrification de son trafic urbain. Plus de 1 600 postes publics municipaux de recharge ont été installés dans la ville jusqu’ici. Le développement soutenu exige des priorités claires et la construction ciblée des infrastructures requises où le besoin de recharge de véhicules est le plus urgent. 

Rôle de WSP  

WSP a reçu de l’agence du développement urbain le mandat de cartographier les besoins de recharge de véhicules des particuliers d’Oslo et a déterminé à quels emplacements de la ville le besoin de stations publiques de recharge est le plus urgent. D’après l’hypothèse, ce besoin est particulièrement important dans les parcs résidentiels dominés par les habitations collectives, construites avant 1960, qui ne sont pas conçus pour des stationnements privés, car la recharge à domicile peut seulement y combler une faible proportion de ce besoin de base. 

La cartographie a été établie d’après une analyse de la structure résidentielle. Les résultats sont ensuite comparés à la proportion de véhicules électriques dans l’ensemble des véhicules de passagers et à la répartition des stations publiques municipales de recharge, afin de déterminer où ce besoin est le plus urgent à court terme et les lieux qui en subiront la plus forte hausse au cours des prochaines années.  

Les résultats de la cartographie serviront de fondement aux efforts soutenus d’Oslo en vue d’établir et de préparer une infrastructure publique de recharge, en plus de faire en sorte que l’accès aux installations de recharge ne nuise pas à la hausse du nombre de véhicules électriques. 

Lire le rapport (en Norvégien)WSP Zero Emission White Paper (en anglais seulement)