Restauration de l'alimentation électrique aux Samoa américaines ravagées par le tsunami

La solution de WSP comprend une conception de système d'alimentation qui réduit considérablement la consommation de carburant par rapport à la centrale électrique précédente.

 

En 2009, peu après qu'un séisme de magnitude 8,3 ait secoué le Pacifique, un violent tsunami a balayé Pago Pago aux Samoa américaines, provoquant d'important dégâts. Le tsunami a complètement désactivé les centrales électriques locales et a détruit des foyers. L'île fut endommagée et ses résidents ont été livrés à eux-mêmes pour reconstruire leurs vies. Des efforts immédiats et à long terme étaient nécessaires pour restaurer l'électricité sur l'île affectée.

Défi

La centrale électrique Satala touchée par le tsunami à Pago Pago a subi une perte de capacité de production de 23 MW, ce qui représentait 60 pour cent de la demande de charge de l'île. Tandis qu'une alimentation temporaire était apportée, une stratégie à long terme avait dû être développée pour restaurer les infrastructures d'énergie de l'île.

Solution

Les autorités chargées de l'alimentation des Samoa américaines, avec le financement de l'agence américaine de gestion des urgences fédérales (FEMA), a engagé WSP (1) pour concevoir et fournir l'équipement de production d'électricité diesel, ainsi que le développement complet du site et la construction de la centrale grâce à un contrat de conception-construction.

La solution de WSP comprend une conception de système d'alimentation qui réduit considérablement la consommation de carburant par rapport à la centrale électrique précédente. La consommation de carburant réduite permettra d'économiser des millions de dollars par an en coûts de carburant et devrait réduire le coût élevé de l'électricité à Pago Pago.

La centrale de Satala est conçue pour surmonter les catastrophes naturelles qui peuvent toucher les Samoa américaines tels que les tremblements de terre, les ouragans, les inondations, l’humidité élevée et l’air marin corrosif.  D’autres nouveautés incluent une plus haute élévation de la centrale grâce à un système de remblai, un mur de protection de 2,4 mètres avec des portes imperméables et des mesures de réduction du bruit acoustique.

(1) Le contrat a été signé avec Louis Berger, qui a été acheté par WSP en 2018.