Unité industrielle Aérostructures

Pour réunir l’ensemble des activités aérostructures d’Air France, auparavant basées au Bourget, WSP France a conçu un bâtiment lumineux à l’équipement industriel de pointe, facilitant les opérations des techniciens tout en mettant en valeur les savoir-faire technologiques de l’entreprise.

 


Emplacement

  • Paris, Île-de-France, France

Secteurs

Client

  • AIR FRANCE

Valeur

  • 29 M€

Statut

  • Complété en 2015


Unité industrielle Aérostructures

Pour réduire le TAT (Turn Around Time) de ses opérations de maintenance et répondre aux exigences de performance, Air France a centralisé toutes ses activités sur un site unique à Roissy. Cette unité industrielle concernant les aérostructures – c’est-à-dire les parties d'un avion composant sa structure : fuselage, ailes ou nacelles de réacteur – dispose d’un atelier de réparation équipé de postes de travail soit polyvalents, soit dédiés à une typologie d’éléments à traiter, d’une salle blanche, ainsi que d’ateliers de préparations de surface et de peinture intégrant les exigences ATEX (ATmosphères EXplosives). Le site est à même de traiter des éléments de structure métalliques aussi bien que composites. Le projet comprend également des fonctions de support classiques telles que des bureaux, des locaux techniques, des parkings et 1.500 m2 logistique (magasins).

Vitrine technologique et lieu de travail de qualité

WSP France et son partenaire Sandrolini architecte ont imaginé un bâtiment performant, vitrine technologique du savoir-faire d’Air France. Un volume continu de 12 mètres de haut suit la courbe tendue tracée par l’autoroute qui borde le terrain d’implantation pour former un axe qui structure bureaux de production et ateliers. Ces derniers accueillent notamment, pour des opérations de réparations et de test,  des systèmes inverseurs de poussée et ses éléments associés (capot entrées d’air, etc.) et des éléments mobiles comme des voilures ou des radômes. Sept cabines de peinture de grandes dimensions (dont trois peuvent être couplées pour accueillir des éléments très longs) complètent l’équipement. Chaque outil est doté d’une puce RFID de façon à éviter les objets oubliés qui peuvent être source de dommages en vol. Au total, 250 salariés travaillent depuis 2015 dans cette usine classée Haute Qualité Environnementale, rebaptisée Hélios en raison de l’important éclairage naturel dont elle bénéficie. Ou comment allier techniques innovantes et bien-être des usagers.

Surface
18 150 m²
Coût de l'opération
29 M€
Capacité
250 salariés