Des aéroports d'Australie et d'Asie, jusqu'en Europe et sur le continent américain, en passant par le Moyen-Orient, transforment en ce moment leur mode de fonctionnement et poursuivent l'amélioration de leurs aérogares. Pour obtenir les résultats désirés, il est essentiel d'intégrer efficacement la technologie aux nouvelles infrastructures de bâtiment. Chaque implantation réussie d'une technologie rehausse la barre pour le secteur de l'aviation en entier, au fur et à mesure que les aéroports continuent de repenser l'expérience des voyageurs.

San Francisco International Airport, Terminal 3 East

San Francisco International Airport, Terminal 3 East

L'aéroport international de San Francisco met la technologie à profit

L'aérogare no 1 (Terminal 1) de l'aéroport international de San Francisco, actuellement en construction, comportera des systèmes technologiques intégrés de pointe, qui ont pour but d'optimiser les activités courantes de l'entreprise et de permettre aux voyageurs d'accéder facilement aux renseignements de voyage, en temps réel. Le cumul de données générées par des systèmes qui fonctionnaient auparavant en silos, ainsi que les données sur le déplacement en temps réel des voyageurs, produites par les technologies basées sur la localisation, contribueront à une gestion améliorée des installations. Une plateforme d'analyse des déplacements pourra calculer les temps d'attente aux endroits déterminants, partout dans l'aérogare, notamment pour le transport au sol, l'enregistrement et les points de contrôle de sécurité. Des panneaux d'affichage numérique compléteront ce système, en dirigeant les voyageurs vers les endroits qui permettent une circulation plus fluide. 

Les innovations du Terminal 1 s'inscrivent en fait dans la continuité de celles précédemment mises en place à l'aéroport international de San Francisco. L'aéroport avait déjà procédé en 2015 à l'inauguration d'installations d'avant-garde, suivant la rénovation du Terminal 3 East. Le Terminal 3 a ainsi été remanié selon les principes de conception durable, en intégrant des espaces judicieusement conçus et les dernières avancées technologiques, pour répondre aux besoins en constante évolution des voyageurs. L'infrastructure du Teminal 3 East prend en charge les applications pour téléphones intelligents, ainsi qu'une plateforme informatique aéroportuaire nommée Flight Deck, qui présente d'impressionnants affichages numériques, interactifs et immersifs, à la fois pratiques et divertissants. Non seulement les voyageurs peuvent-ils y voir les renseignements sur les vols et les mises à jour en temps réel, mais ils peuvent aussi interagir avec le système sur des postes à écran tactile qui présentent de l'information sur les destinations accessibles à partir de l'aéroport international de San Francisco. Tout ce contenu peut également être consulté par l'intermédiaire des appareils mobiles des voyageurs. 

Prêts pour l'avenir

Fort probablement, l'avantage le plus connu pour le voyageur en ce moment, et qui demeure pourtant le plus prometteur, réside dans son accès à l'information en temps réel sur son téléphone intelligent, par l'intermédiaire d'applications mobiles. Par ailleurs, de nouvelles possibilités s'annoncent pour les aéroports, les transporteurs aériens et les commerçants qui désirent personnaliser l'expérience du voyageur avec des applications mobiles. Grâce aux technologies basées sur la localisation, les voyageurs disposeront de plus d'information contextuelle et de possibilités pour profiter de leur temps libre avant le départ. Les outils de localisation en réalité augmentée aideront de plus en plus les voyageurs à trouver rapidement leur chemin, par des moyens numériques, pour se rendre aux comptoirs d'enregistrement, aux portes d'embarquement et aux zones de retrait des bagages, leur faisant ainsi épargner du temps et de l'énergie. Si l'on développe un peu plus loin ce concept, il est possible d'envisager que quelqu'un puisse satisfaire une envie soudaine de pizza en se la faisant livrer directement à la porte d'embarquement.  

Pour améliorer de manière significative le parcours du voyageur, il faut prendre en considération de nombreux facteurs. Les déplacements à l'intérieur même de l'aéroport constituent une pièce majeure du casse-tête pour le voyageur qui cherche à s'orienter. Toutefois, pour rendre son voyage efficace et agréable, on doit aussi tenir compte des éléments extérieurs. Et si les passagers avaient la possibilité d'éviter les retards et les pertes de temps, pour économiser un temps précieux à chacun de leurs déplacements? Ce service extrêmement avantageux demanderait d'associer des outils d'analyse aux bases de données, de manière à prévoir les retards, pour ensuite en aviser les voyageurs par l'intermédiaire de leur appareil mobile. Tout cela devrait s'effectuer suffisamment à l'avance pour laisser le temps de modifier le jour et l'heure du départ. 

Anticiper les besoins des voyageurs, dépasser leurs attentes et réaliser des investissements avisés, voilà les composantes d'une approche proactive qui contribuera à façonner les aéroports de l'avenir et à améliorer l'expérience globale du voyage.


Plus sur ce sujet