Aéroport international Queen Alia

Une nouvelle aérogare accroit la capacité de l'aéroport de 3,5 à 12 millions de passagers.

Emplacement

  • Amman, Jordanie

Secteurs

  • aviation
  • Services conseils
  • Livraison de projet
  • Voir tout

Service

  • Gestion de construction
  • Partenariat public-privé (PPP)
  • Voir tout

Client

  • Government of the Hashemite Kingdom of Jordan, Airport International Group, IFC and IDB

Statut

  • Complété en 2016


Viser la croissance

L'Aéroport international Queen Alia, situé au sud d'Amman, en Jordanie, a été inauguré en 1983. Une nouvelle aérogare, conçue par Foster + Partners et inaugurée en septembre 2016, a permis d’augmenter sa capacité de 3,5 millions à 12 millions de passagers. Cette nouvelle aérogare, ainsi que le parc de stationnement adjacent, couvrent une superficie de 50 ha.

Sa construction a été livrée dans le cadre d'une entente de partenariat public-privé pour la réhabilitation, l'agrandissement et l'exploitation (Rehabilitation, Expansion and Operation Agreement — REOA). À la fin de 2007, WSP a été désigné Ingénieur indépendant pour ce projet. 

La société jordanienne responsable de l'exploitation de l'Aéroport, l'Airport International Group (AIG), vise à faire partie des 20 meilleurs de sa catégorie dans le monde, tout en améliorant le service à la clientèle et la performance opérationnelle. Ces améliorations font partie de la Stratégie nationale pour le tourisme de la Jordanie. La stratégie 2011-2015 visait, entre autres, à améliorer la qualité de l'expérience offerte aux voyageurs dans les aéroports nationaux et régionaux.

Passagers/année
12 millions
Superficie
50 Ha
Accréditation carbone neutre
3e niveau

Une approche collaborative

WSP a assuré une présence constante sur le chantier, avec le soutien de ses spécialistes en aviation du Royaume-Uni et d'autres bureaux dans le monde. Nous avons fourni une expertise et des conseils techniques sur les questions de conception et de construction aéroportuaires. Nous nous sommes assuré qu'une fois terminée, l'aérogare respecterait les exigences de la REOA et que toutes modifications, proposées au projet ou aux plans et devis, seraient appropriées et conformes aux conditions de l'entente REOA.

Nous avons effectué le suivi de l'avancement de la construction et soumis chaque mois un rapport officiel à nos clients. Nous avons également joué le rôle d'arbitre en cas de litige entre l'organisme subventionnaire (le gouvernement de Jordanie) et l'investisseur (Airport International Group).

Nous avons travaillé en coentreprise avec Consolidated Consultants, de Jordanie, qui a fourni du personnel, des ressources et du soutien technique localement.

Franchir une nouvelle étape au Moyen-Orient

Inaugurée en mars 2013, la phase 1 de la nouvelle aérogare a permis d'accroître la capacité jusqu'à 9 millions de passagers. La phase 2 étant achevée, la capacité se trouve de nouveau rehaussée, à 12 millions de passagers.

En 2016, l'Aéroport international Queen Alia International Airport est devenu le premier aéroport du Moyen-Orient à atteindre le troisième niveau du programme d'accréditation carbone des aéroports, l'Airport Carbon Accreditation (niveau Optimisation). Après avoir répondu aux exigences des étapes de bilan (Mapping) et de réduction (Reduction), le niveau Optimisation requiert l'engagement de tierces parties à réduire leur propre empreinte carbone. 

Grâce aux améliorations apportées, l'aéroport peut maintenant accueillir des aéronefs de grande taille, dont le plus gros avion au monde, l'Airbus A380 à deux ponts.