Centrale électrique de Medupi

Gestion de projet en mode collaboratif et ingénierie de pointe pour l'une des plus grandes centrales au monde, tout en contribuant au développement des communautés.


Emplacement

  • Lephalale, Limpopo, Afrique du Sud

Secteurs

  • Énergie
  • Bioénergie et énergie thermique
  • Environnement
  • Voir tout

Service

  • Contrôle de projet ou de programme
  • Gestion de construction
  • Gestion et conformité en environnement, santé et sécurité
  • Voir tout

Client

  • Eskom

Statut

  • En cours


Une nouvelle centrale électrique pour mieux servir la communauté

WSP fournit des services de soutien en ingénierie et en gestion de projet à Eskom, la société de services publics d'électricité d'Afrique du Sud, pour la conception et la construction de la centrale de Medupi. Cette centrale électrique de 4 800 MW deviendra la plus grosse centrale refroidie à sec du monde.

La nouvelle centrale, située à 217 milles (350 kilomètres) au nord de Johannesbourg, produira de l'électricité pour une population croissante, qui en a grandement besoin. Il n'y a eu aucun projet de centrale de grande envergure dans cette région depuis près de 20 ans. L'énorme projet de Medupi comporte 38 contrats importants et emploie, à son apogée, une main-d'œuvre de plus de 16 000 personnes. La centrale se compose de six chaudières surcritiques alimentées au charbon. Elle constituera une source fiable d'électricité pour le réseau national de distribution.

Gestion de projet innovatrice

WSP a conçu et mis en œuvre des solutions pour augmenter l'efficacité des opérations durant toute la construction. Suivant notre méthodologie de gestion de projet basée sur le travail en collaboration, notre équipe a conçu divers systèmes pour le projet de la centrale de Medupi. Par exemple, les outils de gestion des risques et le système de gestion de données, WISPA (Web Integrated System of Processes and Application), permettent à l'équipe de Medupi d'adopter une approche collaborative de la coordination des activités sur le chantier et d'ainsi réduire les risques et maintenir de hauts standards de santé et de sécurité.

Du côté de l'ingénierie, nous avons fait appel à notre expertise internationale afin de trouver des réponses à des questions spécifiques, à des moments critiques du programme. Nos outils novateurs de représentation visuelle et de création de rapports ont amélioré la concentration sur les objectifs, la précision et l'exécution des travaux. L'expertise fournie par notre personnel a également réduit les risques potentiels, autant du point de vue commercial que technique.

Gardant toujours à l'esprit les intérêts de la population locale, WSP s'est engagée à apporter des changements positifs dans les collectivités environnantes.  Depuis 2010, nous participons avec Eskom à des programmes de responsabilité sociale dans la région de Lephalale. Par l'intermédiaire de projets comme celui de la rénovation de la garderie de Shongoane, prévu pour 2015, notre équipe fait une grande différence dans la vie des gens.

Centrale électrique
4 800 mw
Personnel
16 000 +
Contrats
38

Stimuler la croissance locale

La construction de la centrale électrique de Medupi et des infrastructures connexes, dans une communauté isolée de la province de Limpopo (dans le nord), stimule le développement économique et la création d'emploi à un niveau sans précédent dans la région. La population locale a doublé durant la construction, ce qui a demandé un travail considérable de planification et de soutien logistiques. Le projet procure de l'emploi à des milliers de Sud-Africains, dont plusieurs n'avaient pas d'expérience en construction. La formation, la sécurité et le contrôle de qualité revêtent donc une importance capitale. Le transfert de connaissances parmi les professionnels embauchés s'avère également essentiel au succès du projet. Cet aspect constitue une part importante du travail effectué par WSP pour Eskom; notamment l'élaboration d'une stratégie officielle de transfert des habiletés et des connaissances, incorporant la formation, les interactions avec les écoles locales et l'emploi de sept stagiaires vivant avec un handicap.