Centrale thermique de Västhamnsverket

De 100% au charbon à 100% de biomasse, nous avons lancé la conversion d'une centrale thermique sur une échelle qui n'a jamais été tentée auparavant. Ce projet est devenu un exemple pour le monde.

La centrale thermique au charbon de Västhamnsverket, à Helsingborg, était l'une des plus importantes de Suède. L'introduction de la taxe carbone a rendu nécessaire sa reconversion au biocarburant. 

Öresundskraft, Société de production d'énergie de Helsinborg, a mandaté WSP de cette conversion inédite en deux étapes s'étendant sur plusieurs années.

Notre approche

La première étape consistait à adapter la chaufferie de 200 MW afin qu'elle puisse incinérer 50 % de biomasse en plus du charbon – plus précisément, des granulés de bois (pellets).

WSP a dû s'assurer que le système de manutention du combustible fonctionnait correctement et pouvait gérer le nouveau combustible. Il a fallu modifier les broyeurs afin que les granulés de bois ne s'enflamment pas avant d'arriver à la chaufferie.

La solution consistait à réintroduire les gaz de combustion dans les broyeurs afin de réduire le niveau d'oxygène, à installer un système de nettoyage par aspiration pour extraire les poussières des granulés de bois et à équiper la zone de stockage de trappes anti-explosion.

Un projet de conversion de cette taille n'avait jamais été conduit auparavant et WSP a été sollicité pour diffuser plus largement ses résultats au secteur industriel. L'équipe a présenté des communications sur ce projet dans le cadre de plusieurs conférences internationales sur l'énergie propre. 

La seconde étape, de 2000 à 2006, consistait à achever la reconversion de la centrale pour un fonctionnement à 100 % de biomasse.

L'équilibre thermique de la centrale ayant été modifié, le modèle de circulation de la chaleur a dû être corrigé et adapté pour refroidir convenablement les gaz de combustion. Le système de nettoyage de la saleté et de la poussière de la surface des équipements a dû être également adapté au nouveau combustible.

WSP a dû surveiller la centrale en permanence pour maintenir la production au même niveau. À la fin du projet, WSP avait conservé l'efficacité de la centrale : une grande réussite, compte tenu des difficultés associées à cette reconversion.

Outre la conception du projet, WSP a également collaboré avec le client pour se procurer les équipements et pour surveiller le rendement de la chaufferie pendant deux ans. Pour ce faire, il a développé un logiciel informatique permettant d'effectuer la même analyse pour d'autres clients.