Une usine 4.0 tournée vers l’avenir

WSP a travaillé en étroite collaboration avec l’équipementier aéronautique Latécoère pour concevoir et construire une usine ultramoderne à Toulouse, en France. L’usine 4.0 est entièrement numérisée et automatisée afin d’optimiser la production de pièces métalliques qui sont entre autres utilisées dans les avions de Boeing, Airbus et Embraer.


Emplacement

  • Toulouse, Haute-Garonne, France

Secteurs

Client

Statut

  • Completé en 2018

La nouvelle usine de 6 000 m2 fait partie d’une vaste opération de modernisation des activités de Latécoère, qui inclut la cession d’un site historique situé en plein cœur de Toulouse et la construction d’un nouveau site industriel, en périphérie de la ville. D’ailleurs, une extension couvrant 3 000 m² supplémentaires a déjà été lancée. Le chantier a débuté en 2018, pour une mise en service en 2020. Ces nouvelles installations vont permettre à Latécoère d’intégrer des activités de traitement de surface et de peinture.

Une usine intelligente

L’usine de Toulouse a été pensée numérique dès le départ, avec la création d’un modèle 3D de l’usine et des équipements. Cet outil a permis d’optimiser la conception du bâtiment, et d’intégrer la modélisation des processus de production. « Nous faisions la conception tout en travaillant à l’optimisation de l’espace intérieur », explique Denis Ovize, directeur Industrie pour WSP en France. 
L’intégration des nouvelles technologies permet aussi, entre autres, la gestion du matériel en temps réel, grâce à des capteurs répartis dans l’usine. Tout est enregistré et mesuré, ce qui permet de simuler différents flux de production ou encore la mise en production de nouvelles pièces. Cette approche optimise en permanence le fonctionnement de l’usine. 

Pour Latécoère, l’objectif ultime est de réduire les délais de production de façon marquée (de 2 ou 3 mois à 2 ou 3 semaines), pour produire 500 000 pièces par an, soit une pièce par minute. Par ailleurs, en réintégrant une partie des activités de production en interne, ce qui réduit le transport des pièces, le projet contribue à limiter l’empreinte environnementale du groupe. 

Usine Latecoere

Usine Latecoere

Un échéancier très serré

En tant que maître d’ouvrage, WSP a recueilli les besoins des utilisateurs et rédigé le programme de référence du projet. Nous avons par la suite produit un avant-projet détaillé pour les entreprises générales de construction, en moins de deux mois, et assisté Latécoère dans le choix de l’entreprise. Une fois le contrat de travaux signé, nous nous sommes assurés de la conformité des études de détail et des travaux, et avons supervisé la construction ainsi que la livraison finale du projet. Enfin, WSP a travaillé conjointement avec les Services de Latécoère à la mise en service de l’usine.

L’un des défis de la nouvelle usine était de partir avec une page blanche. « Latécoère avait un terrain et un plan global, mais rien de défini. Il a fallu bien comprendre ce que le client voulait faire, puis définir ses besoins de façon concrète. Ensuite, nous avons commencé à parler de volumes, de dimensions, etc. Nous avons ainsi accompagné le client tout au long du processus décisionnel », explique Nicolas Camus, chef de projet pour WSP en France. 

L’autre élément de difficulté est intimement lié aux nouvelles façons de faire du secteur industriel. Avec l’automatisation et la numérisation des processus, l’organisation des espaces de production peut changer rapidement en fonction des nouveaux équipements, de nouveaux procédés, ou de nouveaux produits. « Le mot clé ici est souplesse. Il faut savoir s’adapter parce que même s’il y a un plan directeur, tout peut changer rapidement », dit le chef de projet.

De plus, l’échéancier de construction était très court, mais grâce au modèle 3D, le chantier a progressé rondement. « Il fallait faire avancer la construction sans connaître complètement l’utilisation finale. Il a fallu faire preuve d’audace et de flexibilité », lance Nicolas Camus. Résultat : Latécoère a inauguré sa nouvelle usine en mai 2018, soit moins d’un an après le coup d’envoi du chantier.

Superficie de l'usine
6 000 m2
Expansion
3 000 m2
Production annuelle de pièces
500 000

Une vitrine technologique

La nouvelle usine de Toulouse servira de vitrine pour le Groupe Latécoère grâce à l’intégration des technologies les plus récentes, et aussi grâce à l’optimisation des espaces de travail favorisant le bien-être des employés. Parmi les caractéristiques de l’usine, notons des aires de travail profitant d’un éclairage naturel, ce qui est rare pour ce type d’installation.

Par ailleurs, WSP a accompagné l’équipementier dans la conception et la construction de son unité de production de pièces élémentaires d’aérostructures, à Plovdiv en Bulgarie. WSP va également poursuivre son partenariat dans le cadre d’un autre projet, cette fois en Tunisie.

Latécoère possède 17 usines dans le monde, et emploie 4 451 personnes.