Intégration des systèmes pour le programme The Greater West (GWISI)

The Greater West est un programme complexe qui améliorera considérablement le rendement, la capacité et la connectivité de l’ensemble des routes de l’Ouest et du pays de Galles.

Il prévoit des mises à niveau de l’infrastructure et du matériel roulant ainsi que des changements opérationnels. Ces améliorations seront mises en œuvre par différents intervenants et nécessiteront des interactions avec un large éventail d’acteurs du secteur.

Dans le cadre du programme TGW, le rôle de l’équipe GWISI est de combiner gestion de programme, ingénierie des systèmes, et outils et méthodes de communication pour assurer l’unification du programme pour toutes les parties prenantes du secteur. L’unification vise tous les acteurs concernés du secteur et permet de soutenir le promoteur et le client du projet (le ministère du Transport). Nous avons adapté notre approche aux contextes technique, opérationnel et fonctionnel du programme dans le but d’assurer une gestion efficace et efficiente de l’intégration et de concrétiser les retombées du programme pour le secteur ferroviaire.

PRINCIPAUX AVANTAGES

Gouvernance du programme et gestion des parties prenantes

Le programme TGW a été mis sur pied dans le but de fusionner des programmes et projets interreliés qui étaient mis en œuvre par différents acteurs du secteur. Son équipe a dû relever un défi unique : définir et mettre en œuvre une approche de gouvernance et des systèmes uniformes afin d’améliorer les processus décisionnels et d’harmoniser les objectifs des parties prenantes, le tout dans le but de réaliser les objectifs du programme. Notre approche a facilité la mise en place efficiente d’une structure de gouvernance du programme et de processus permettant d’informer le client de l’avancement, des risques et des problèmes. Elle a permis à notre client d’apporter en toute confiance des modifications ou des correctifs visant à améliorer le réseau ferroviaire.

Contrôle des coûts et efficacité du programme

L’équipe GWISI a recensé et priorisé des ajouts au programme d’un coût total de plus de 200 M£ (dans la foulée du rapport Hendy), adoptant une démarche méthodique pour bien comprendre l’incidence de ces changements en fonction d’un ensemble standard d’avantages pour le secteur ferroviaire. Nous étions responsables de la gestion du registre des éléments sans financement, qui regroupe les contraintes financières et les ajouts à la portée du projet TGW ayant été recensés depuis le rapport Hendy de 2016 et pour lesquels une approche de financement n’a toujours pas été retenue. Ce registre permet d’équilibrer ces contraintes et ajouts avec des possibilités d’économie et de report dont la concrétisation permettrait de dégager des économies par rapport aux projections de la période de contrôle 2014-2019 (CP5) et ainsi d’assurer le respect de l’enveloppe budgétaire du programme.

Une planification efficace et intégrée

Pour intégrer les programmes et projets interreliés, l’équipe a dû élaborer un échéancier unique à l’intention des acteurs de l’industrie. Cela nous a aidés à surveiller et à gérer les risques, les hypothèses, les interdépendances, les occasions et les problèmes liés à l’échéancier, et également à nous assurer que toutes les parties concernées progressent selon le calendrier prévu. Il fournit également des renseignements indispensables en matière de gouvernance et d’établissement de rapports qui permettront de mettre en place chaque changement de service prévu pour la route.

Gestion des interactions

L’équipe a créé un outil d’architecture des interactions à l’échelle du programme, lequel définit la portée du programme et les interactions avec les autres projets et parties prenantes.

La structure de gouvernance élaborée par l’équipe et Network Rail

Notre architecture des interactions nous a permis d’obtenir une vue d’ensemble du programme.