The Shard, Londres

The Shard, cette tour emblématique de 306 m est l'édifice le plus élevé en Europe de l'Ouest et est déjà devenue un symbole international pour la capitale britannique.

 


Emplacement

  • Londres, Royaume-Uni

Client

  • Sellar Property

Statut

  • Achevé en 2012

Architecte

  • Renzo Piano Building Workshop

The Shard est une ville verticale à utilisation mixte : 25 étages d'espaces de bureaux, 3 étages de restaurants, un hôtel de 17 étages, 13 étages d'appartements et une galerie panoramique publique ainsi qu'un étage presque entièrement ouvert au niveau 72. Pour couronner la tour, un agencement de pièces d'acier et de morceaux de verre qui reflètent le ciel. The Shard s'élève tout à côté de la gare de Londres, l'une des plus importantes plaques tournantes du transport londonien, et au cœur du quartier London Bridge, plus récent quartier commercial de la ville et élément essentiel du réaménagement du South Bank.

Regardez la vidéo illustrant de manière formidable où peuvent mener une ambition un peu folle, une détermination à tout crin, un charisme irrésistible et le travail d'équipe.

En tant qu'ingénieur de structure, WSP a eu la responsabilité de concevoir The Shard et notre équipe a été présente sur le site tout au long des travaux de construction. Notre priorité était de concevoir un bâtiment viable économiquement et financièrement d'un point de vue structurel, tout en adhérant au concept architectural du projet, et de le réaliser rapidement et en toute sécurité.

 Conçu pour des utilisations multiples, The Shard est la première tour de son genre en Europe. Les vastes dalles des niveaux inférieurs se prêtent idéalement à une utilisation commerciale, et à mesure que la tour s'amincit en prenant de la hauteur, les dalles deviennent idéales pour l'aménagement de l'hôtel, des appartements privés et de la galerie panoramique.

img-the-shard-aerial-view

étages
95
Panneaux de verre
11 000
hauteur (m)
306
Vitesse des ascenseurs
6 m/s
Nombre d'ascenseurs
44
d’acier en flèche préfabriqué
500 tonnes

Travaillant en étroite collaboration avec les architectes, le promoteur et l'entrepreneur (Mace), nous avons élaboré de nouvelles techniques de construction fort bien adaptées aux différentes utilisations de la tour et qui mettent en valeur l'architecture distincte.

 Au nombre des grandes réussites, mentionnons :

  • Construction du haut vers le bas. Grâce à cette technique – une première mondiale – il a été possible de construire les 23 premiers étages du noyau en béton central et une grande partie de la tour autour avant que le sous-sol ait été entièrement excavé. Cela a accéléré de quatre mois le programme de construction du complexe.

  •  Utilisation novatrice des matériaux. La tour est en réalité composée de trois structures distinctes : un cadre en acier pour les 40 premiers étages, une structure en béton précontraint par post-tension jusqu'au 72e étage, puis une flèche en acier qui surmonte l'édifice jusqu'à l'équivalent d'un 95e étage. L'utilisation de béton au centre de l'édifice apporte de nombreux avantages.

  • Il sert d'amortisseur aux niveaux supérieurs pour minimiser l'accélération latérale et ainsi contrôler les oscillations de la tour sous la force du vent. Cette solution a aussi éliminé le besoin d'utiliser un amortisseur de vibrations, ce qui a libéré un étage résidentiel.

  • Cela signifie également que la hauteur des étages pouvait être légèrement moindre, ajoutant ainsi deux étages à la hauteur totale.

  • Le Shard est d'une hauteur de 306 mètres, le tier d'un kilomètre.

  • La vitesse des ascenseurs peut aller jusqu'à 6 mètres par seconde.

  • Pendant la construction, dans sa période la plus occupée, il y avait 1450 ouvriers en provenance de plus de 60 pays.

  • Sa façade comporte 11000 panneaux de verre, correspondant à huit terrains de football.