Zones spéciales d’accélération économique

Les zones spéciales d’accélération économique (Special Activation Precincts) sont définies par le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud comme des secteurs ayant le potentiel de favoriser un développement économique important au niveau de l’État ou de la région.

Dans le cadre de l’initiative des zones spéciales d’accélération économique, le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud puise dans le Snowy Hydro Legacy Fund, doté de 4,2 milliards de dollars australiens, afin de contribuer à la création de collectivités régionales conçues pour l’avenir. Plus précisément, cette approche basée sur l’aménagement (en anglais seulement) vise à faire en sorte que les régions prospèrent socialement et économiquement grâce aux retombées d’importants investissements publics et privés. On veut ainsi créer des emplois, attirer entreprises et investisseurs, et alimenter le développement économique.

Graham Pointer, responsable australien du programme Conçu pour l’avenir

« L’Australie régionale est le cœur de notre nation. Nous nous sommes donc engagés à fournir nos compétences et nos connaissances pour aider à créer et à maintenir des pôles d’innovation résilients, ainsi que des collectivités conçues pour l’avenir, avec les gens au centre de nos préoccupations.

« En concevant le développement des régions avec l’avenir en tête, nous contribuons à concrétiser des opportunités qui sont garantes de la prospérité des générations futures. »  

Graham Pointer, responsable australien du programme Conçu pour l’avenir 

Planification stratégique et engagement des parties prenantes

Grâce à une connaissance approfondie des collectivités et de leur environnement, nous reconnaissons et apprécions les complexités du développement régional. De plus, compte tenu des préoccupations que suscite le changement climatique, la manière dont nous planifions pour les 100 prochaines années est primordiale pour assurer la viabilité à long terme de nos collectivités.

Dans le cadre de l’initiative des zones spéciales d’accélération économique, notre équipe a travaillé en étroite collaboration avec les parties prenantes pour mettre en œuvre des plans exhaustifs de développement durable et écologique. Des études de gestion des inondations et de la qualité de l’eau ont été menées, tout comme des études sur le terrain pour aider à maximiser le développement durable des régions. Notre approche aborde notamment des questions clés telles que l’efficacité énergétique, la gestion des sécheresses et des inondations extrêmes, ainsi que la hausse des températures dans un contexte d’assèchement climatique.

Nos spécialistes en conception indigène (en anglais seulement) ont joué un rôle plus déterminant que jamais afin d’engager et de mettre en œuvre la contribution de la population locale de Wiradjuri tout au long de la phase de planification générale des deux zones. Ensemble, nous avons donc créé et mis en place des plans prenant en compte la nature des peuples occupant traditionnellement ces terres et leur héritage, ainsi que les lieux sacrés ou recelant une signification spirituelle pour eux. Afin de mieux relier les zones et de promouvoir l’inclusion, nous avons intégré les conceptions des peuples locaux dans des initiatives d’art public et d’aménagement paysager.

Text BoxImpliquée de manière multidisciplinaire – notamment sur le plan du transport, de l'environnement, de l’eau, de l'énergie et du développement durable – WSP a pu par ses conseils aider le gouvernement de la Nouvelle-Galle du Sud à réduire les délais d’approbation, pour atteindre l’objectif de 30 jours. Il s’agit là d’un aspect clé pour chaque zone spéciale d’accélération économique, car il contribue à donner au secteur privé une certitude suffisante pour investir dans les régions.

Représentation graphique des sites de Wiradjuri | WSP

Image source: Michael Hromek, Technical Executive – Indigenous (Architecture), Design and Knowledge, WSP

Train de marchandises dans un chemin de fer | WSP

Des projets générationnels produisant des résultats pour les collectivités

WSP a joué un rôle actif dans l’établissement de zones résilientes qui encouragent les gens à vivre, à travailler et à se divertir dans les régions ciblées.

Par exemple, avec le projet générationnel Programme ferroviaire de l’arrière-pays – la pierre angulaire des zones d’accélération économique de Parkes et de Wagga Wagga – WSP a été à l’avant-scène du développement régional depuis le début de l’initiative des zones spéciales il y a dix ans. À l’occasion, nous avons su mobiliser nos services pluridisciplinaires pour offrir à nos clients la meilleure qualité de service qui soit.  

Les zones d’accélération pour les deux régions sont conçues pour tirer parti de l’opportunité offerte par le Programme ferroviaire de l’arrière-pays. L’objectif est de stimuler l’activité économique et d’offrir aux investisseurs des possibilités intéressantes pour la recherche d’avantages concurrentiels dans des secteurs spécialisés. Pour la collectivité, les nouvelles infrastructures assurent une plus grande prospérité sociale et économique et entraîneront un afflux d’investissements plus important, compte tenu de la croissance démographique prévue.   

Dans ces deux régions, nous avons concentré nos efforts sur la capitalisation des atouts respectifs de chacune. Pour Parkes – la première zone désignée – le développement planifié s’est concentré sur le secteur agricole à haute valeur ajoutée, tandis que les dépenses investies à Wagga Wagga ciblaient la transition du réseau électrique pour adopter les énergies renouvelables, tout en faisant progresser les intérêts de la région dans les secteurs de la fabrication, de l’agroalimentaire, du fret et de la logistique.   

Notre équipe a également participé activement à d’autres projets clés tels que le nouveau centre intermodal de fret et de logistique de Riverina à Wagga Wagga, ainsi que la voie de contournement de Parkes et le centre intermodal du Pacific National, qui amélioreront les liaisons routières et ferroviaires.