Il s’agit du premier projet de vapoextraction à utiliser une technologie faisant appel à un procédé assisté par solvants (PAS). Il représentait aussi le plus important projet pétrole et gaz sur lequel nous avons travaillé au Canada : il a nécessité plus de 200 employés au plus fort du projet.


Emplacement

  • Conklin, Alberta, Canada

Secteurs

Service

Client

  • Cenovus Energy

Valeur

  • 1 Milliards

Statut

  • Terminé


Contexte

Pouvez-nous réduire l'empreinte environnementale dans les opérations des sables bitumineux? La réduction des coûts d'exploitation, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l'amélioration de la récupération sont autant d'objectifs que recherchent nos clients. La technologie du procédé assisté par solvants (SAP) utilise des solvants comme le butane pour libérer le bitume et a le potentiel de réduire le besoin de vapeur de 30% et d'augmenter l'extraction d'huile de 15% par rapport aux procédés de vapeur.

barils par jour pour la production initiale
45 000
barils par jour en capacité de production
130 000
Durée de vie
40 ans
puits horizontaux forés l’un au-dessus de l’autre
2
utilisation commerciale de la technologie PAS
1ere

Le défi

Il s’agit du premier projet de vapoextraction à utiliser une technologie faisant appel à un procédé assisté par solvants (PAS). Il représentait aussi le plus important projet pétrole et gaz sur lequel nous avons travaillé au Canada : il a nécessité plus de 200 employés au plus fort du projet. Un bureau régional satellite a été ouvert à Calgary, Alberta. Le client y avait à sa disposition un espace réservé lui permettant de s’intégrer à l’équipe. Cette grande proximité a favorisé une communication ouverte immédiate entre tous les partenaires du projet.

 

Notre approche

La capacité de production prévue de ce projet de vapoextraction majeur est d’environ 130 000 barils par jour sur 3 phases avec une durée de vie estimée de 40 ans. Avec la vapoextraction, la technologie de génération de vapeur a réduit la production d’eaux usées, sans avoir recours à l’eau douce qui nécessite l’ajout d’une solution saline afin de la recycler pendant la production. Le soufre a aussi été retiré au cours du processus. De plus, la technologie PAS a également réduit la quantité de vapeur requise, réduisant ainsi la production de gaz naturel et d’émissions.

Nous avons fourni l’ingénierie d’avant-projet pour l’installation d’exploitation centrale en mettant à profit l’expérience acquise lors de projets précédents et a ajouté à l’équipe quelques joueurs clés. Grâce à notre expérience considérable dans la conception d’installations de traitement du pétrole avec une capacité totale supérieure à 100 000 barils par jour et dans la conception d’installations de récupération du soufre avec une capacité totale dépassant 1 000 tonnes par jour, nous avons appliqué les connaissances apprises dans les projets précédents en intégrant des processus éprouvés pour l’étude d’alimentation réglementaire. En utilisant des unités d’enrichissement du gaz, le système a été en mesure d’obtenir les niveaux de récupération du soufre respectant la réglementation provinciale.

Notre expérience conjuguée avec une vision locale et une approche souple ont permis de réaliser avec succès ce projet que nous poursuivons.