Les multiples avenirs de la mobilité

Les futurologues et les chasseurs de tendance aiment utiliser un mot à la mode pour parler de nos déplacements : la nouvelle mobilité. Or, l’avenir de la mobilité est loin d’être fixé et un terme aussi générique n’englobe pas les nombreuses perspectives que nous offrent ces nouvelles façons de se déplacer. Voilà pourquoi la planification de multiples scénarios accroit nos chances de créer des conceptions efficaces, peu importe ce que l’avenir nous réserve.

Quand on parle de l’avenir, on fait souvent des prévisions linéaires en fonction des incidences que les principales tendances devraient avoir sur nous. C’est souvent le cas en urbanisme et en planification des transports. Pourtant, ces nouvelles tendances qui nous semblent évidentes ne sont ni statiques ni prévisibles. Les avenirs possibles sont nombreux et nous ne pouvons pas nous permettre de nous préparer seulement à l’un d’eux.

C’est la raison pour laquelle la planification des transports a de plus en plus recours à la planification de scénarios pour envisager les multiples avenirs possibles, évaluer leurs probabilités et souligner les stratégies associées à chacun d’eux.

Et en ce qui concerne les transports, cette planification est particulièrement importante. La nouvelle mobilité se situe à la convergence des technologies de transport émergentes et des solutions de mobilité, qui sont conçues pour redéfinir le futur paysage du transport. Elle transforme déjà la manière dont nous nous déplaçons, vivons et interagissons et, compte tenu de tous les nouveaux facteurs en jeu, la planification de scénarios devient encore plus essentielle.

En général, l’industrie considère que la nouvelle mobilité englobe quatre grandes tendances :

 
(Lisez le livre blanc sur la nouvelle mobilité)

De nouveaux modèles d’affaires, qui modifient la façon dont les gens interagissent avec le système de transport, ainsi que leurs attentes, viennent encore compliquer le tout. Les différentes combinaisons de ces tendances peuvent entrainer bien des avenirs différents pour les réseaux et les espaces liés au transport. Les occasions et les défis ont une plus grande portée que celle qu’on envisage au départ. Les changements pourraient être relativement immédiats, comme avec l’adoption des bus ou des voitures électriques, ou avoir des incidences plus vastes sur notre façon de nous déplacer. L’objectif des outils de prise de décision et de planification de scénarios est de nous aider à mieux comprendre ces incidences.

 

Les avenirs possibles

Dans le livre blanc Decision-Making for Alternative Futures (en anglais seulement) de WSP, il est question du fonctionnement de la planification de scénarios (en opposition à l’idée de se préparer à un seul scénario à venir).

Que se passerait-il si on l’atteignait certains seuils de déclenchement ou si certains changements technologiques, climatiques ou géopolitiques avaient lieu?

Dans le cadre de la planification de scénarios, nous posons des questions qui nous obligent à tenir compte de l’imprévisibilité et à examiner les tendances sous de nombreuses perspectives pour y voir plus clair. La planification de scénarios nous offre un cadre pour l’analyse quantitative et qualitative des incidences des tendances potentielles. Nous pouvons ainsi mieux évaluer les solutions qui perdureront selon les multiples avenirs possibles.

WSP a créé une Trousse de préparation de scénarios, qui comprend trois volets : l’élaboration de scénarios, la dynamique des systèmes et la modélisation.

 

Scenario2-FR

 

La planification de scénarios est conçue pour compléter les processus de planification habituels, et non pour les remplacer. Les planificateurs et les stratèges savent très bien planifier en fonction de ce que nous pensons qui adviendra, et ces processus demeurent essentiels pour établir la vision et la base des décisions en matière de planification et d’investissements. Qu’elle soit appliquée à la nouvelle mobilité ou à tout autre domaine lié au transport, la planification de scénarios introduit une autre dimension à l’approche habituelle.

 

La gestion des incertitudes

Il y a forcément de grandes incertitudes quand on évalue les tendances à venir, c’est pourquoi l’objectif final de la planification de scénarios est de trouver des solutions qui fonctionnent bien pour tout un ensemble de scénarios et de circonstances.

Un des enjeux les plus fondamentaux de la modélisation ou de la simulation est de comprendre ce qui doit être modélisé et quelles variables il faut considérer, compte tenu des incertitudes et des éventuels changements. L’élaboration de scénarios est une façon de mettre en place un ensemble clair de paramètres pour réaliser une modélisation et une analyse efficaces.

Prenons un exemple relativement immédiat, un défi que nous rencontrons déjà : les effets des applications de commande de taxi sur le transport collectif. Des services de transport avec chauffeur comme Uber et Lyft sont utilisés par près de sept millions de personnes au Canada, et cela commence à avoir des effets sur les services des fournisseurs de transport collectif. Dans les villes où les gens dépendent beaucoup des transports, les transports collectifs peuvent perdre des usagers et des revenus, ce qui nuit au financement et à la fourniture de ces services. Or, en adoptant une approche plus équilibrée, les entreprises de transport peuvent trouver des solutions qui sont plus complémentaires que compétitives, comme c’est le cas des stations de transport qui permettent de parcourir les premier et dernier kilomètres d’un trajet en faisant appel à des taxis sur commande, au lieu d’avoir recours aux parcs relais.

Des solutions comme celle-ci montrent que la planification de scénarios permet de tenir compte des tendances technologiques incertaines et perturbatrices pour en maximiser les avantages.

 

Dans la pratique

La région du Grand Toronto et de Hamilton est un parfait exemple de la façon dont la planification de scénarios peut améliorer notre compréhension de la nouvelle mobilité et d’autres grandes tendances. À l’heure actuelle, sa population croit rapidement, et Metrolinx, la société de transport régionale, travaille avec des partenaires locaux à planifier et à mettre en place des projets, des politiques et des programmes pour répondre aux besoins en pleine évolution de la région.

WSP a guidé Metrolinx dans un processus de planification de scénarios pour l’aider à garantir que les mesures qu’elle prenait seraient résilientes aux différents scénarios possibles à venir, ce qui a mené à la mise à jour du plan de transport régional en 2018. Selon des tendances qui ont été repérées avec Metrolinx au cours d’ateliers, puis validées par un groupe de chefs de file éclairés, WSP a conçu six scénarios axés sur les thèmes suivants :

  • une économie à la demande
  • les changements climatiques extrêmes
  • la concentration de la croissance dans certaines zones principales
  • l’adoption rapide des nouvelles technologies
  • le déclin économique

Ce cadre nous permet de mettre l’accent sur l’importance de certains points du plan de transport régional qui auraient été sous-estimés autrement, comme les investissements dans l’amélioration de la performance opérationnelle et l’intégration du transport à l’utilisation des terres. Il ne s’agit là que d’un exemple de ce que la planification de scénarios nous a déjà permis d’améliorer concrètement dans notre manière de nous déplacer.

 

Authors

Kitty Chiu
Planificatrice, Systèmes de mobilité spécialisés, Opérations, Transport
États-Unis
Blair Underhill
Planificateur des transports , Services consultatifs
Canada

Pour en savoir plus, visitez notre page Nouvelle mobilité.

 


Plus sur ce sujet