Phase 2 de l’expansion de l’usine d’épuration de Port Darlington

Le panneau de contrôle de l’usine d’épuration de Port Darlington a augmenté la capacité moyenne de débit de 13,6 mlj à 27,3 mlj.


Emplacement

  • Bowmanville, Ontario, Canada

Secteurs

Service

Client

  • Région de Durham

Valeur

  • 54 Millions

Statut

  • Terminé 2017


Assurer la capacité pour les générations à venir

La croissance des populations met une pression considérable sur les réseaux de distribution et d’eau et de traitement des eaux usées, ce qui pousse les administrations municipales et les gouvernements régionaux à mieux contrôler et à augmenter leur capacité. Construite en 1982, l’usine d’épuration de Port Darlington était dotée d’une capacité de 4,5 millions de litres par jour (mlj) et ne comptait que deux chaînes de traitement. En 1992, deux nouvelles chaînes de traitement ont été ajoutées, ce qui portait la capacité de l’usine à 13,6 mlj. En 2007, une évaluation menée par WSP a déterminé qu’une augmentation de la capacité jusqu’à 27,3 mlj était nécessaire pour répondre aux prévisions de croissance de la population à Bowmanville.

 

Des services complets pour une mise à niveau essentielle

Ensuite, WSP s’est vu octroyer le contrat par la région de Durham de réaliser la gestion de projet et de fournir des services d’ingénierie pour la conception préliminaire et détaillée, l’appel d’offres et l’administration des contrats de la deuxième phase du projet d’expansion de l’usine d’épuration de Port Darlington.

Les principaux éléments des travaux comprenaient la mise à niveau de la station de pompage des eaux usées brutes, des trains de traitement des eaux, de l’autoclave et du système SCADA. Un nouvel ouvrage de tête consistant en deux écrans à barreaux et en un système de dessablage à vortex a été construit ainsi qu’une station de réception des boues septiques. L’ampleur du projet comprenait également l’ajout de nouveaux clarificateurs principaux; d’un bâtiment d’alimentation en air et en énergie hébergeant trois nouvelles chaudières alimentées par du gaz naturel ou du gaz d’autoclave, un système de pompage d’eau chaude, et des ventilateurs à grande vitesse alimentant en air le nouveau système d’aération; de nouveaux réservoirs d’aération avec un système d’aération à bulles fines, des clarificateurs secondaires avec un système de collecte de l’écume amélioré, de systèmes de pompage de retour et des boues activées résiduelles, d’un système de désinfection utilisant de l’hypochlorite de sodium et de déchloration, d’un système d’alimentation en sels métalliques pour l’ensemble du site, d’une sous-station, d’un groupe électrogène au diesel de remplacement et d’un système de CVC.

  

Solutions innovatrices pour s’attaquer aux problèmes critiques

L’émissaire de l’usine existante en limitait considérablement sa capacité. WSP a réalisé des inspections complètes ainsi qu’une modélisation de l’émissaire existant. Ce modèle a été utilisé pour évaluer les répercussions sur le lac par caractérisation des effluents pour la nouvelle capacité de la station d’épuration. Toutes les modifications nécessaires à apporter à l’émissaire ont été soigneusement planifiées au fil des étapes de construction. La planification rigoureuse des étapes de construction représentait également un facteur important dans le cadre de l’expansion de Port Darlington. C’est pourquoi l’équipe de conception a maintenu une communication soutenue avec le personnel des opérations de l’usine, afin de minimiser les répercussions sur l’exploitation pendant les constructions.

personnes desservies chaque jour
70 000
millions de dollars en coûts de construction
54 Millions
millions de litres d’eaux usées traitées chaque jour
27 Millions