Restauration la plus ambitieuse et complexe d’un bâtiment patrimonial au Canada

« Nous avons remporté le contrat de ce projet fascinant grâce à un travail interdisciplinaire concerté et à une approche de collaboration qui a permis de tirer parti des compétences de nos équipes locales et internationales.  Les mots clés ici étant innovation, technologie et durabilité, nous sommes fiers de travailler avec nos partenaires pour maximiser notre contribution quant à ces aspects. À mesure que progressera la conception du projet de restauration et de modernisation, nous conseillerons le client sur les occasions de réduire l’empreinte écologique; d’optimiser l’utilisation de l’énergie; d’améliorer la santé et le bien-être des occupants; et d’intégrer des éléments conçus pour l’avenir. »

Bruce Carter
Gestionnaire principal du programme

L’édifice du Centre, qui est le siège du gouvernement canadien et abrite entre autres la Chambre des communes et la Chambre du sénat, est l’un des bâtiments les plus emblématiques du pays.


Le projet de réhabilitation de l’édifice du Centre comporte la restauration complète de l’édifice comme tel et de la tour de la Paix, ainsi que la construction d’un complexe d’accueil des visiteurs et plus de 65 projets secondaires, dont 25 serviront à soutenir les travaux et 40 à mener des études et analyses connexes.

WSP est à la tête de la coentreprise – CENTRUS – chargée du projet. Elle fournira à ce titre l’ensemble des services d’ingénierie technique et de gestion de projet de construction. HOK, notre partenaire dans la coentreprise, pilotera quant à elle tous les travaux d’architecture et de conservation, avec le soutien de ses partenaires stratégiques Architecture49 et DFS Inc. architecture & design. L’équipe de CENTRUS a emménagé dans des locaux situés à proximité, qui hébergent également l’équipe de gestion des travaux de construction, notre client et des représentants des usagers de l’édifice, afin de créer un bureau d’exécution du projet intégré.

Jusqu’à 400 personnes participeront au projet à son point culminant
400
Projet pluriannuel dont l’échéancier de travail sera pleinement défini à la fin de 2019
2019

Les travaux de restauration consistent en un savant mélange de conservation du patrimoine et d’interventions de modernisation dosées et judicieuses visant entre autres les systèmes mécaniques, électriques et de sécurité, sans oublier une stratégie complète de mise aux normes sismiques.  La coentreprise entend mettre de l’avant des améliorations à la durabilité à long terme de l’enveloppe du bâtiment, tout en préservant et en rehaussant le prestige de ce joyau du patrimoine architectural.

L’édifice du Centre a été fermé au public et au personnel parlementaire à la fin de 2018 afin de permettre le déroulement des travaux d’étude et la phase subséquente des travaux de remise en état.

Modélisation sismique

Nous effectuons une modélisation analytique non linéaire très poussée de ce bâtiment historique pour déterminer son comportement en cas de secousses sismiques. Différentes stratégies de renforcement sont à l’étude, dont le recours à une technique d’amortissement des secousses qui permettrait de réduire l’ampleur des travaux structurels et leur incidence sur l’apparence des revêtements du bâtiment patrimonial.

Une équipe établie d’experts en modélisation des données du bâtiment (BIM) fournit des outils de pointe à l’équipe chargée de la conception du projet.